Gentlemen Marketing Agency a 2 ans !

Et oui, notre agence a ouvert officiellement fin octobre, et nous avons officiellement 2 ans d’activités. Il parait que c’est le cap le plus dur à Passer…

Ce sont 2 années qui ont été très difficiles, car nous a demandé à mon Partenaire Philip et à moi beaucoup d’efforts, des nuits courtes, peu de week end et pratiquement pas de repos.


 

 

 

Aujourd’hui on peut estimer que l’activité est lancé car les chiffres sont là.

  • Le chiffres d’affaires  doublé tous les 6mois
  • Nous gérons 34 projets par mois
  • Notre équipe commence à prendre forme, 11 employés
  • Nous multiplions les études de cas
  • Nos équipes prennent de l’expérience

On pourrait penser que c’est une affaire qui roule facilement  mais en fait… notre jeune start up connait de nombreux problèmes liés au marché chinois, aux problèmes de structure ou encore des problèmes RH.

Les principaux problèmes rencontrés

Probleme marketing

Problèmes de RH ! Il est difficile d’attirer des bons profils chinois à des prix raisonnables. Nous passons un grand nombre d’interview, 3par semaine, cela nous occupe avec mon partenaire une après midi par semaine.L’instabilité du marché de l’emploi entraine un turnover très important dans notre petite structure.

 

La formation des équipes nous demande beaucoup de temps. Il est difficile de trouver des personnes directement opérationnelles.Soit la nouvelle recrue a une connaissance et base et elle doit comprendre le métier, et être coaché pendant les 3premiers mois, ou soit elle connait le métier, mais dans une société chinoise, et là elle doit apprendre ce que veut dire travailler avec une société étrangère…qui reste très différente de travailler avec des sociétés chinoises. La formation des recrues occidentales se passent beaucoup mieux.

Problème de Cash Flow: il faut constamment prévoir une trésorerie plus importante pour pouvoir chaque mois régler ces problèmes de cash flow. Le fait de travailler avec des grandes marques entraînent des payements en retard et des frais à avancer. Le fait de travailler avec des entrepreneurs signifie souvent des retards ou des problèmes de trésorerie de leur part.  Il nous faut sans cesse constituer des réserves, et cela nous empêche de nous développer. J’ai vraiment beaucoup d’idées en tête, des tonnes de projets mais il me manque souvent un peu de tréso, et du temps.

 

Gestion du temps : Il est très difficile de manager son temps lorsque l’on est un jeune entrepreneur à Shanghai. J’avais réalisé une intervention sur ce site . gérer son temps est un véritable casse tête. Pour développer l’activité, je dois rencontrer un maximum de clients potentiels, enchaîner les rendez vous et les networkings. En même temps, si on néglige la gestion projet, la communication avec les clients existants, on se retrouve avec du retard, des quiproquos, des erreurs d’une part et de l’autre , des retard payements … Si on néglige la RH, alors on se retrouve avec des départs d’employés, un manque de motivation … Si on néglige la partie contenu, on se retrouve avec des plaintes de lecteurs et des remarques désobligeantes de clients… Il faut trouver un bon équilibre.

 

Mes collaborateurs sont très busy, nous recherchons des profils de passionnés capables de travailler beaucoup et efficacement.Ils doivent de leur coté se concentrer sur les taches utiles, et éliminer ce qui ne fonctionne pas. Lorsque l’on travaille pour un client, un site ecommerce, une marque ou un artiste, il faut vraiment comment communiquer et où mettre les messages. Il y a 80% de pertes et seulement 20% des messages que nous laissons qui attirent des internautes.

 

 

Changement dans le Digital : le monde de l’internet change, mais le web chinois change à une vitesse phénoménal. Les communautés sont mobiles et ont pour habitude de changer de plateformes pour échanger. Baidu change son algorithme tous les 3mois , supprime une bonne partie de ce qui était bénéfique pour le référencement d’un site… Les journalistes dans les magazine onlne changent tous les 6mois de postes, ce qui rend la Relation Presse très difficile…

Manque de structure : il est très difficile de se structurer , il faut sans cesse établir des process, et des process pour la gestion des projets… Les chinois vous le savez sont de très bons exécutants, mais n’ont pas l’habitude d’établir des stratégies, même à petite échelle. Notre équipe change, au mois de mai nous avons perdu 2 postes clé, au mois de septembre nous perdons aussi une personne clé… La structure change, nous évoluons rapidement, difficile de donner des missions précises car si un jour on a besoin de pusher un pole ou projet on va mettre toutes les ressources disponibles pour booster les résultats. Je ne rêve pas de hiérarchie, juste une certaine stabilité. 😉

 

 

 Les Bonnes nouvelles

success_baby

Les opportunités du marché chinois

Le marché chinois regorge d’opportunités, pour nos clients donc pour nous. Nous avons nos spécialités qui nous permettent de nous démarquer par rapport à nos concurrents, spécialités sectorielles (tourisme, cosmétique, BtB … ) ou plus métier (référencement naturel, ou du buzz) qui nous sont propres. Aujourd’hui nous prospectons très peu par manque de temps et de ressources compétentes. Le marché du e-commerce laisse une place pour toutes les marques, tous types de produits !

 

Le pole Multimédia se développe bien!

L’arrivée de Damien nous a fait beaucoup de bien. on propose des photos et vidéos « Homemade », très stylés. Nous avons un bon retour de la part de nos clients. plus d’exemples ici et ici !

 

+1 sur les réseaux sociaux

Nous avons passé un niveau sur les réseaux sociaux, nous avons une approche aujourd’hui plus globale. Hier nos clients nous demandaient qu’un weibo, qu’une opération d’influenceurs, aujourd’hui nous intervenons sur plusieurs plateformes suivant la localisation de communauté. Nous actions sont plus ciblés, plus qualitatives et plus percutantes. (voir cet article)

 

 

Le marché du e-commerce est en plein ébullition

Un marché qui explose en Chine, et fait beaucoup de mal au retail. Les chinois achètent online , et Jack Ma le fondateur d’alibaba qualifie le eshopping comme un art de vivre en Chine. Le marché chinois étant très compliqué, les e-commerçants se doivent de travailler avec des agences si ils souhaitent réussir. Trouver des e-commerce managers coûtent très cher et c’est très rare, ils sont aujourd’hui traqués par les marques qui se lancent toutes sur le e-commerce avec plus ou moins de succès. Des agences comme la notre ont une grande valeur ajoutée pour ces nouveaux entrants.

 

Le marché du tourisme explose

On vous le répète sur marketing Chine, sur marketingtochina.com  , les chinois ont de plus en plus d’argent et la génération 80 apprécie les vacances à l’étranger. Le voyage individuel prend de plus en plus de places. Les chinois continuent de dépenser de l’argent à l’étranger en produits de luxe et autres produits locaux. Les tours opérateurs réceptifs prennent conscience de cela et souhaite eux aussi attirer des touristes en direct. Nous leur offrons cette possibilité avec nos services de marketing Digital

touristes 1

 

Plus de références clients et d’études de cas

Nous avons de plus en plus d’études de cas à montrer…  et c’est vraiment très rassurant pour nos clients. Le fait d’être une jeune agence nous bouche un grand nombre d’opportunités alors que l’on sait que l’on est performants et avec un bon rapport qualité prix. C’était rageant de se faire piquer les marchés par des sociétés moins dynamiques ou 10 fois plus cher… Un client (français surtout) a besoin d’être rassuré sur son choix.

 

Quels sont nos plans ? Bonne question …

 bonne quetsion

Les vacances d’Octobre m’ont laissé un peu de temps pour réfléchir à cette question, car lorsque l’on est entrepreneur, on est pris dans la spirale des taches quotidienne et n=on n’a pas forcément le temps de penser à la suite.

  1. Qu’est ce qui faudrait de plus pour développer l’activité ?
  2. Qu’est ce qui nous donneraient plus de crédibilité?
  3. Qu’est que qui nous donneraient de nouveaux avantages concurrentiels ?

 

Je pense qu’il faut que l’on se consolide surtout sur la gestion de nos clients, de nos projets. C’est bien de conquérir de nouveaux clients mais vital de garder ses clients.

Nous allons en 2015 organiser des conférences, et participer à plus d’événements. Les conférences vont commencer à Shanghai, et puis surement prendre de l’ampleur … puis s’étendre à Paris et autre capital où nous avons des demandes.

Le secteur du tourisme va être notre priorité … car le marché est là et nos solutions sont 100% en adéquation avec ce qu’ont besoin les professionnels du tourisme.

Le e-commerce sera également un axe de développement , avec des activités plus global, consulting, intégration et promotion des plateformes.

En 2015, nous allons surement ouvrir une filiale dans une autre grande ville de Chine.

La gestion de notre équipe est un axe très important,  sans cesse former, motiver et rendre nos collaborateurs heureux et autonomes.

mad men

 

Je pense chers lecteurs que vous savez presque tout sur notre Agence… Si vous avez des suggestions, des commentaires (pas trop assassins) des remarques, ou souhaitez nous laisser un petit mot d’encouragement, les commentaires sont ouverts

 

Olivier VEROT

Marketing Chine