Plus d’un quart des consommateurs chinois achèteront des produits étrangers en ligne d’ici 2020

Le E-commerce en plein essor en Chine !

Le marché e-commerce en Chine est actuellement en évolution, les consommateurs chinois sont très influencés par la mode occidentale et de Corée du Sud, ainsi que la musique et les séries télévisées qui mettent en scène un style de vie bien différent. Les clients chinois deviennent également de plus en plus habiles sur internet, et leur demande en matière de produits importés va se développer d’ici 2020. Des estimations indiquent que les e-shoppers en Chine devraient atteindre quasiment 300 millions de personnes d’ici 2020 (voir graphique ci-dessous).fr cross border

Le boom du Commerce transfrontalier !

En 2016, plus de 15% de la population achètera des produits en ligne provenant de l’étranger, se chiffrant à 85,76 milliards de dollars selon certaines estimations. Le e-commerce des produits importés n’est pas vraiment une nouveauté en Chine, mais est appelé à s’accroître d’ici l’horizon 2020. On s’attend à ce que près d’un quart de la population passe par ce procédé, ce qui représente presque la moitié des e-shoppers Chinois.e-commerce

Une très Forte croissance !

De 2014 à 2015, le shopping digital a connu une croissance très forte d’environ 70%. Cette hausse fulgurante peut être expliquée par l’augmentation du niveau de vie en Chine, par une population de plus en plus habituée et attirée par la mode et les produits étrangers. La croissance de l’année dernière peut également être mise en relation avec l’ouverture de Tmall Global par Alibaba ainsi que JD.com worldwide. Les clients chinois ont désormais la possibilité d’acheter des produits étrangers en ligne. En outre, une bonne majorité des consommateurs Chinois favorisent de plus en plus les produits d’importations à l’instar des produits locaux, en particulier les produits déstinés aux enfants en bas âge. Les chinois ont tendance à faire confiance aux produits étrangers et de les considérer haut de gamme.h

Le gouvernement chinois a instauré une taxation beaucoup plus stricte pour les produits issus du e-commerce transfrontalier en avril 2016, ce qui a eu une forte répercussion sur plusieurs catégories de produits, mais ce qui cependant n’a pas empêché que la demande reste élevée. Il semblerait que les prix plus avantageux en ligne, en soient la raison. En ce qui concerne le e-commerce B2C (professionnel à particulier), on s’attend à ce qu’il bénéficie également de cette croissance. Les entreprises qui ont pour objectif de vendre leurs produits sur de telles plateformes en ligne doivent être autorisées en amont, ce qui améliore considérablement la confiance que leur attribue la clientèle chinoise. En moyenne, un e-shopper chinois utilisant le e-commerce transfrontalier dépense 473,26 dollars, ce qui nous ramène à un total de 85,76 milliards de dollars.

Point de vue international

D’un point de vue global, le e-commerce transfrontalier est très dépendant de la fluctuation de la monnaie et des habitudes d’achats de la population. En effet aux Etats-Unis, le e-commerce des produits transfrontaliers ne semble pas être sur une pente ascendante. Par contre, au Canada, les e-shoppers ont plus l’habitude d’acheter en ligne des produits étrangers, même si leur attitude envers le e-commerce transfrontalier est à mettre en relation avec la force ou la faiblesse du dollar Canadien comparé aux autres monnaies, en particulier avec son voisin.

Le Cross border est devenu un nouveau moyen d’export pour de nombreuses entreprises. Notre agence peut surement vous aider, voici notre offre de services.