Le commencement du e-commerce dans le luxe (en Chine)

.

Comme de nombreux secteurs, le e-commerce en Chine est aujourd’hui en passe de devenir le plus grand marché online au monde ! Indétrônable en termes d’addiction digitale, les experts sont encore incertains de la date exacte à laquelle les chinois deviendront les premiers consommateurs en ligne. Cependant, les paris vont bon train que d’ici 2015, soit dans un futur très proche, la Chine dépassera les Etats-Unis aujourd’hui leader du e-commerce. En 2012, la part de marché du e-commerce B2C représentait 30% des ventes e-commerce totale, et cette part augmente chaque année.

En effet, de plus en plus d’utilisateurs Internet sont rassurés par les sites officiels de shopping et cela devient de plus en plus pratique d’acheter à distance car ils gagnent du temps. La part totale du e-commerce (B2C et C2C ) a progressé de 65% en 2012, et le B2C de 112% à lui tout seul! On estime qu’aujourd’hui, en 2013, le nombre d’acheteurs en ligne en Chine est de 310 millions, soit 3 fois plus qu’en 2009. La Chine et ses 1,4 milliards de chinois représentent donc aujourd’hui un marché attrayant mais surtout indispensable pour le développement du e-commerce et des entreprises.

graphe econsommateur e commerce

Le e-commerce en Chine : un levier de profit indispensable à l’industrie du luxe

Le e-commerce explose dans tous les secteurs. Mais un secteur est d’autant plus interpellant de par son inaccessibilité : le luxe. En effet, les produits de luxe en Chine ont des prix plus élevés que la moyenne car ils sont taxés. Selon un rapport publié par le géant chinois Alibaba, 52% des consommateurs online chinois déclarent que la principale raison de leur achat sur le web s’explique par des prix moins élevés que dans les boutiques. Cela est particulièrement vrai pour les marques de luxe qui sont beaucoup plus chères en Chine continentale qu’à Hong-Kong où ailleurs. Les chinois aimant beaucoup comparer les prix sur Internet et rechercher des informations sur les produits, ils se rendent compte que les affaires sont ailleurs.

 

La Chine est un marché de Discount sur Internet !

.

Bilan : un tiers seulement des produits de luxe est acheté sur le continent asiatique. Le rapport McKinsey a pu conclure que le e-commerce avait permis de générer des ventes qui n’auraient pas été faites sans son existence. La baisse des prix en ligne permet donc de réduire l’écart entre les achats on-line et les achats au sein des boutiques chinoises, plein tarif.

Cependant, le e-commerce de luxe doit se méfier que la baisse des prix de leur produits haut-de-gamme n’engendre pas un baisse de confiance de leur client ou que cela n’entrave pas leur perception concernant la qualité de leur produit.

Le même rapport d’Alibaba a également souligné que la principale raison pour laquelle les chinois n’achetaient pas en ligne en Chine était liée à la crainte que les produits soient d’une qualité inférieure, car moins chers. Les entreprises doivent donc accentuer le fait que les produits sont identiques et de valeur similaire même si les prix diffèrent.

chinoise ordinateur

Médias sociaux, smartphone et tablette : les clés du succès ?

Pour mener à bien sa stratégie d’e-commerce, l’utilisation des médias sociaux est primordiale, surtout en Chine. En effet, 48,1% des acheteurs chinois ont affirmé qu’ils avaient repéré un produit sur les médias sociaux avant de l’acheter.

Les chinois privilégient l’Internet aux autres sources d’informations, il faut donc que les entreprises s’adaptent pour les sensibiliser. Selon un article du Women’s Wear Daily, « de nombreuses décisions d’achat sont prises en fonction des recommandations de bouche-à-oreille des utilisateurs de médias sociaux et des leaders d’opinion en ligne ».

Les micro-blogging sont donc de nouveaux moyens d’intégrer aujourd’hui le e-commerce.(compléments d’informations ici)

iPad Chine

Aux médias sociaux s’ajoutent toute la technologie relative aux mobiles. Elle est cruciale pour l’avenir du e-commerce en Chine car les chinois raffolent de leur smartphone et de leurs nombreuses applications.

Un tiers des consommateurs online chinois utiliseraient des Smartphones ou des tablettes pour faire leurs achats en ligne. Les grandes marques de luxe et de mode en général sont souvent peu développées numériquement.

.

Cependant, certaines marques se différencient comme par exemple Burberry qui effectue de nombreuses prouesses numériques en Chine. Cela lui a permis de se repositionner dans les marques préférées des chinois, traduites par un fort premier trimestre en 2013 alors que la plupart des marques de luxe ont vu leurs ventes ralentir.

Les marques de luxe doivent donc s’insérer sur le marché de l’e-commerce chinois via des sites de détaillants de luxe, et sur les différentes plate formes.

Malgré des taxes élevées et des plans de paiements difficiles à mettre en place, les marques appartenant à l’industrie du luxe doivent trouver une solution pour pénétrer le marché chinois de manière numérique.

Les maisons de luxe doivent innover et se moderniser pour trouver une stratégie en ligne qui saura user des outils digitaux afin d’espérer des profits rapides en Chine.

Comment se moderniser? voir cet article…

.

Olivier

Marketing Chine