Des étudiants français à Shanghai, vendeurs de crêpes deviennent célèbres sur l’internet Chinois.

.

L’internet chinois regorge d’histoires insolites, et je suis tombé sur un fait divers assez intéressant : deux étudiants français à Shanghai, qui s’improvisent vendeurs de crêpes à l’entrée de l’ Universités  de Tongji.

.


.

Et en plus, ils rencontrent un grand succès auprès des étudiants locaux (chinois) qui font la queue et achetaient chez eux des crèpes…

,

Ils avaient un stand dehors et faisaient eux même leurs crêpes.

;

julien et benoit shanghai

,

Cette histoire a été mis en ligne par des étudiants de Tongji qui ont été très surpris comme les internautes.

Ils sont beaux, on apprend qu’ils ont des longs nez, leurs business serait prospère.

4-5yuans la crèpe.

Plusieurs parfums possibles, mangue kiwi, sucre chocolat…

Ils parleraient un peu le mandarin, ce seraient des étudiants de Tongji, surement des étudiants d’Ecole de Commerce qui seraient ici en échange universitaire. Ils parleraient aux étudiants, avec des phrases accrocheuses.

Faguodanbing 4 kuai…

.

Ils s’appellent Julien et Benoit. Bravo de leur esprit d’entreprise.

.

Leur histoire a provoqué 3000 partages sur T-sina weibo en une seule journée. Les internautes chinois ont trouvé cela étrange et inhabituel. Des français vendeurs à la sauvette? Des français qui vendent des Pizzas et des crèpes moins cher que les locaux!

Yes we can nous aurais dit Obama, nous autres français nous pouvons vendre du cheap.

.

Problème

L’application de la loi pose problème. Il serait interdit d’avoir un stand devant l’université. De plus, les français n’auraient pas de notions de sécurité alimentaire. La police locale serait arrivée et les aurait fait fuire.

Les autres vendeurs sont ils meilleurs, ont ils des notions d’hygiène ?

Leur but était de faire découvrir la nourriture française aux autres étudiants du campus.

Ils risqueraient la prison pour non respect des lois.

.

Si ils me lisent (on ne sait jamais) félicitations pour votre initiative. J’aimerais bien vous rencontrer… et mangez vos crèmes pour 4yuans.

.

Si ils souhaitent raconter leur histoire qui est sans doute déformée, je les invite à me contacter.

.

Olivier VEROT
Marketing Chine