Dantès ou l’histoire d’un laowai qui chante en chinois

.

La vie est faite de rencontres insolites. En effet on rencontre tout type de personnages ici, en Chine. La semaine passée j’ai eu l’occasion de rencontrer un artiste français un peu hors du commun, il s’appelle Dantès est passionné de la culture Chinoise depuis qu’il a 8 ans, et chante en chinois. Incroyable, il a aussi un doctorat en histoire de la musique.

Ils sont très peu à chanter en chinois mais lui il compose en plus.

Personne atypique et sympathique en plus, il a accepté de répondre à  mes questions et nous en dévoile un peu plus sur sa vie son parcours sa stratégie Marketing.

.

 

Bonjour Dantès,

dantes le français qui chante en chinois

Pourrais tu d’abord te présenter ton parcours

.

1990 apprentissage du chinois en première langue à Lyon
1996 bac série ES à Lyon
1999 Enregistrement d’un maxi CD en France
1999 Stage à Athènes
2001 Master LEA Lyon-Shanghai
2003 Enregistrement d’un double CD français-chinois
2004 Thèse de doctorat Lyon-Shanghai
2006 Album Parfums d’Extrêmes distribué en Chine
2008 Obtention du doctorat (Industrie musicale en Chine au début du 21 eme siècle)
2009 Album Dailiang distribué en Chine
2010 Single et Clip Shanghai
2011 Sortie de la thèse en livre éditée en Europe
2011 Sortie d’une autobiographie romancée en chinois et distribuée en Chine (signé fin 2011)

.

Ton niveau de chinois est excellent, comment as tu atteint un tel niveau?

;

Tout d’abord je l’ai appris dès l’âge de 11 ans, puis j’ai persévéré à l’université, en parallèle j’ai toujours écris des chansons en français et en chinois. Puis depuis 2007 je fais très souvent le présentateur (MC) trilingue (chinois, anglais français) pour des évènements privés ou pour la télévision. Cela m’a forcé à bosser mon chinois encore plus, particulièrement la prononciation et la vitesse de diction.

,

Tu chantes en chinois… comment et pourquoi t’es venue cette drôle d’idée?

;

Naturellement. Pour moi écrire en chinois n’était pas vraiment plus compliqué que le français ou l’anglais. Une sorte de jeu. De plus quand j’ai proposé mes chansons en chinois en Chine aux maisons de disque, beaucoup se sont montrées très intéressées.

,

Pourrais-tu nous décrire la vie d’artiste en Chine? Expliques nous la gestion de la notoriété et de ton business ?

,

Dantès son dernier titre Shanghai

Il faut savoir ce qu’on veut pour ne pas s’éparpiller.

Qui vise t on ? Les chinois riches ? les autres? les expats ? les shanghaiens ? les pékinois ? Tout le monde ?
Toutes les semaines depuis plus de 6 ans on m’appelle pour des projets de toutes sortes : TV, téléfilms, concerts, présentations. Il faut choisir ce qu’on aime mais aussi ce qui permet d’atteindre ses objectifs initiaux. (Pour moi c’est de développer une vraie carrière d’auteur compositeur interprète bilingue chinois-français voir trilingue avec quelques titres en anglais, en travaillant sur un personnage unique en son genre, Dantès Dai Liang)
La Chine est grande, on m’appelle pour des événements dans toute la Chine. Pendant des mois je prenais l’avion tous les deux jours (plus de 50 villes en tout).

,

Il faut aussi apprendre à savoir dire non. Il faut savoir jouer «gratuitement » pour une bonne promo et au contraire monter les prix pour des événements uniquement commerciaux.
Il faut avoir une bonne hygiène de vie, intensifier le sport lorsque les concerts se multiplient pour garder les énergies (physique et mentale).

Il faut aussi avoir le courage de continuer malgré les critiques ou les jalousies.

.

Ne pas prendre la grosse tête si on veut monter plus haut, les chinois n’apprécient pas les occidentaux qui se prennent trop au sérieux et pensent tout connaitre. Il faut savoir écouter les conseils esthétiques des metteurs en scène, des managers etc… pour rester dans leurs attentes et pouvoir revenir et proposer par la suite une vraie nouveauté crédible à leurs yeux.

Il faut aussi produire de la nouveauté régulièrement car la scène artistique chinoise en a besoin et en demande.

.

Comment gères tu la distribution de ton CD?

.

J’ai un contrat de distribution pour mes deux doubles cd avec une maison de disque chinoise. J’ai une relation privilégiée avec le patron de la boite ainsi que ses employés. C’est très difficile de connaitre les vrais chiffres de ventes car le cd est vu comme une promotion, il ne dégage pas de revenus.
Pour moi le cd est devenu secondaire (après la scène) aussi après ces années passées en Chine, même s’il est indispensable d’avoir une distribution nationale pour la renommée et la carte de visite.

.

Comment fais tu ta promotion auprès du public chinois et des expat qui sont en Chine?

.

J’ai depuis le début uniquement été intéressé par les chinois car ma particularité (écrire et chanter en chinois) était criante en 2006. J’ai eu accès dès 2005 aux plus gros plateaux de la CCTV, et ça m’a permis de me faire connaitre auprès des boites d’évènementiel. Par la suite j’ai surtout travaillé mon chinois, mes textes, ma scène pour répondre au marché demandeur.

.

Pour ce qui est des expats, cela ne fait qu’une année et demi que je m’y intéresse, marché très secondaire pour moi. D’autant plus que la plupart des musiciens étrangers qui viennent en Chine sont déjà sur cette niche.

J’aime tout de même participer aux grandes manifestations françaises en Chine lorsqu’on m’y invite.

.

As-tu déjà été contacté par une marque pour faire de la publicité?

.

Je suis l’égérie depuis 2010 du site web yesHJ.com qui compte 7 millions d’utilisateurs.
Je suis très souvent utilisé comme acteur par Wang Guoping (directeur artistique qui a introduit le clip vidéo en Chine dans les années 1980 à Shanghai), à présent réalisateur de publicité télévisuelle pour faire découvrir les nouveaux lieux de vacances à la mode en Chine aux chinois.
Par l’intermédiaire d’Inophis, guitariste français de renommé en Chine, je suis en négociation avec une grande marque de guitare chinoise.

.

Quelle chanson a rencontré le plus de succès?

.

2000 nian wo laidao Zhongguo pour l’interprétation (concerts)
Xia you Dai Liang pour les reportages médias (interviews tv, magazines, reportage)

Voir sur CCTV

,
Une chanson intéressante à exploiter en publicité est (selon moi )

Oh ma chérie wo zhen de ai ni …

 

,

Comment t’ai venu l’inspiration ?
,

La mélodie est celle créée par mon ancien groupe en France, il y a plus de 10 ans.
La chanson était en anglais. Puis j’ai voulu ajouter des paroles chinoises avec une expression française « romantique ». Cette chanson est simple, tant dans les accords que dans la mélodie ou les paroles mais elle rythmée et très efficace. J’aime beaucoup la jouer en acoustique.

,

Quelles sont les grandes différences entre chanter en Chine maintenant et il y a 8ans?

,

De mon côté je pense être plus professionnel qu’il y a 8 ans.

Coté public, il s’affine, donne plus son avis.

Coté média, on est plus dans le détail.

,

Quel rapport as tu avec le public chinois ? Pourrais tu essayer de nous décrire cette relation?

Le public me soutient, donne son avis, m’écris, m’inspire, me fais vivre. Le public est devenu pour moi une raison de continuer. Alors que ma raison de commencer tout çà était surtout ma passion et de faire quelque chose plutôt que rien.

Le public chinois c’est une présence.

,

Est elle différent avec le public français?

Oui c’est différent. Peu de français partagent mon trip. Encore moins le comprennent. Pourtant il arrive que certains se prennent aussi de passion pour l’esprit « rock n roll » que cela représente de chanter en chine et en France en chinois, depuis tant d’années.

Le public français c’est une terre à conquérir.
.

,

Comment te projettes tu dans le futur?

,

J’espère toujours être satisfait de ce métier passion et continuer à progresser dans mes projets.

,

La question piège

Qu’est ce que tu aimes le plus en Chine? qu’est ce qui te dérange le plus?

Ce que j’aime le plus en Chine c’est ce que je peux y faire.

Ce qui me dérange le plus en Chine c’est ce qu’on en fait.

.

Merci d’avoir répondu à ces question. 🙂

Voici son dernier titre « Shanghai »
,

,
.

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur Dantès et que cela vous donnera envie d’aller le voir en concert.

Son site www.dantesdailiang.com

myspace français      http://www.myspace.com/dailiangdantes
,

.


,

Olivier VEROT

Marketing Chine