L’économie chinoise a explosé durant la dernière décennie, et des millions de personnes ont pu bénéficier de cette croissance. En effet, l’émergence de la classe moyenne en Chine traduit bien l’évolution qu’a connu le pays à travers les années. Mais les chinois ne sont pas seulement devenus plus riches, ils sont également devenus plus sains. En Chine, le « vivre sain » ressemble à un début de tendance, mais représente l’opportunité d’une vie pour les investisseurs de soutenir les entreprises du secteur de la santé et du bien-être.

Tai_chi_china_sport

Une obsession pour la culture « jeune »

La Chine avec ses 1,3 milliards d’habitants, compte un vaste nombre de jeunes parmi ses habitants. Parmi ces jeunes (âgés de 18 à 35 ans), on en recense plus de 385 millions pratiquant le sport. Ces derniers vont à la salle de sport, ou bien courent le marathon, participent à des exercices physiques en classe et jouent et regardent le sport. Cette génération, la première finalement a évoluer dans cette nouvelle Chine « capitaliste », en veulent plus de la vie que les anciennes générations.

En étudiant de plus près la pyramide de Maslow et analysant la hiérarchie des besoins, les jeunes chinois ne se contentent désormais plus de besoins élémentaires. A savoir manger, avoir un toit sous la tête, etc… Tous ces besoins primaires étaient le fondement de la vie des anciennes générations, qui vivaient sous le contrôle du régime communiste et de manque de richesses. Les chinois sont très bien instruits désormais, à l’aise avec les outils internet, voyageurs, les chinois souhaitent avoir tous ces bagages, et bien plus encore, ils souhaitent vivre sainement. Et plus particulièrement les jeunes femmes, qui souhaitent rester en forme et avoir un look frai, notamment du fait qu’elles partagent les photos de leur corps sveltes sur les réseaux sociaux.

La fièvre du sport dans les grandes Métropoles!

Les jeunes chinois ont attrapé la fièvre du sport, et cela se traduit à tel point que les salles de sport et de clubs de bien-être ont presque doublé durant les 5 dernières années, et attendent plus de 5 milliards de dollars cette année, selon l’entreprise IBIS World. Cependant, ces chiffres semblent bien loin de ceux atteints par les États-Unis, avec un marché plus mature. Ces derniers enregistrent près de 25 milliards de dollars, mais la Chine a le temps de refaire son retard du fait de la jeunesse du marché et de sa croissance actuelle.

Health china

Le journal de Wall Street explique par ailleurs « Ne serait-ce que 2 ans auparavant, il aurait été difficile de trouver une chinoise porter un sweatshirt et de la voir soulever des poids ou de la voir faire de l’exercice. » Mais maintenant, les entreprises comme Nike, Under Armour, Adidas ou encore North Face ont ouvert des magasins un peu partout en Chine et voient leurs ventes progresser à vue d’oeil.

Des opportunités d’investissements diverses

Quand la Chine est tombée dans cette tendance, le nombre de personnes participant au phénomène fut ahurissant. C’est pourquoi tant d’investisseurs comptent soutenir les entreprises et les startups du secteur. On distingue notamment 3 catégories:

Applications de sport et de santé

LG_G_Flex_smartphone1-1024x683

Cette catégorie concerne les applications dans le domaine du bien-être, du suivie fitness, contenu et communautés ainsi que d’autres plateformes sur le sujet. Ces applications sont particulièrement populaires parmi les 280 millions de personnes, âgées de 15 à 25 ans en Chine, qui ont grandi avec leur smartphones. La jeunesse chinoise est branchée fashion, et veut avoir un bon look et une apparence saine. Et pour ce faire, ces derniers sont prêts à essayer les dernières tendances saines telles que le yoga, la course ou encore les marathons.

Xiaomi smart scale = la balance intelligente et connectée de Xiaomi.

Xiaomi

Les chinois continuent de chercher de nouveaux moyens pour devenir plus sains et heureux

Ils utilisent des applications pour regarder des vidéos de fitness, prennent part à des séances d’exercices, suivent leur progression et font attention à ce qu’ils mangent. Les applications qui transforment le fitness comme un jeu, donne un but à la vie et sont plutôt sympa à utiliser. Les entreprises de cette catégorie dont les applications sociales de sport telles que Keep, Daily Yoga, l’application de course Codoon et Yuepaoquan qui aide les utilisateurs à trouver et programmer des groupes de courses. De plus en plus, les jeunes chinois sont friands des spectacles sportifs, et apprécient également les applications qui leur permettent de suivre leurs équipes favorites. Cela se traduit notamment par la montée de la pratique et des retransmissions télé du football ou encore du basketball. De plus en plus de joueurs étrangers viennent d’ailleurs jouer sur le sol chinois, du fait notamment des investissements réalisés par les chinois à ce niveau.

Applications intelligentes et connectées

Elles peuvent être portées, et suivre alors les efforts fournis ou encore les calories dépensées, aux appareils qui permettent d’améliorer votre swing au golf ou vos tirs au football. Les consommateurs chinois aiment collecter des données sur eux même dans leur quête du fitness. En tant qu’investisseurs, soutenir ce types d’entreprises permet également de récolter des données, et d’entrer dans le jeu des « big data ».

Une entreprise a une fois trouvé le moyen d’utiliser les ces données pour aider les personnes à devenir plus sains, économiser de l’argent, perdre du poids ou atteindre d’autres objectifs. Ils deviendront bien plus que de simples entreprises gadget, et plus comme le marché des entreprises de recherche de consommateurs. Parmi les entreprises leaders de ce marché, on y retrouve surtout des sociétés américaines et chinoises, telles que Fitbit, Mi Band, Misfit ou encore Nike+, une division de Nike.

La liberté et le grand air

Les jeunes chinois croient aujourd’hui à l’esprit de liberté. Il ne veulent plus être rattaché au fait d’avoir une maison ou une voiture, et veulent êtr elibre de choisir leurs propres amis, centres d’intérêts ou carrières. Cette philosophie s’étend à comment les jeunes chinois jouent au sport et évoluent dans un terrain de jeu.

Les tech-startups qui ont permit aux personnes « d’aller dehors » représentent un marché énorme, tout des applications qui aident les consommateurs à trouver des championnats locaux de football ou de basket pour y jouer, aux groupes de personnes se rejoignant pour jouer ensemble sur le terrain d’à côté.

Il y a 3 ans, les chinois étaient plus inquiets pour ce qui d’avoir assez de nourriture

iStock-China-tea-ceremony

Cette catégorie s’étend aux entreprises provenant de marché parallèles telles que GGV Investment Niu, le fabricant de scooter électrique dont les jeunes en sont friands. Ils les utilisent non seulement pour leur propre besoins à savoir traverser les rues les plus étroites, mais également pour échapper à la pollution et au stress des grandes villes. Il est d’ailleurs courant de voir les chinois sur ces scooters aller à la plage ou encore sur les montagnes en train de faire de la randonnée. Toutes ces activités extérieures dont les chinois raffolent désormais. L’entreprise taiwanaise Gogoro a également lancé un scooter intelligent,

Mais la Chine a changé a bien des niveaux, et les jeunes chinois d’aujourd’hui sont justes comme leurs homologues dans les pays développés, à savoir soif d’accomplissement personnel et de succès. Ils sont toujours à la recherche de nouveaux moyens de devenir plus heureux et sains, et les investisseurs misent clairement sur l’industrie du fitness et cette tendance ne continuera pas seulement, mais accélérera d’autant plus.

Lire aussi :

Une agence marketing dans le lifestyle. 

La reputation dans la santé en Chine se travaille

Les consommateurs chinois et la santé

La santé se digitalise en Chine

La santé, un marché porteur