A woman is silhouetted against the Baidu logo at a new product launch from Baidu, in Shanghai, China, November 26, 2015. REUTERS/Aly SongLe géant chinois de l’internet, Baidu, a démontré ce que l’on peut apprendre lorsque l’on a accès à assez de données de géolocalisation. Utilisant toutes sortes de données pour ses activités, nous n’avons pas vraiment une idée concrète de ce que la firme est capable de faire. Comme les autres géants de l’internet, ils utilisent les données collectées auprès des internautes et mobinautes naviguant sur internet. Ils retracent ainsi toutes les données de navigation, de localisation, des applications utilisées, etc… dans le but de cibler la meilleure application, publicité, ou encore services à vous proposer. La question est de savoir si il y a d’autres possibilités encore inconnues jusqu’à présent dans l’utilisation de ces données, nous rendant comme des nouveaux produits de ce marché.

Quelles sont les applications pour l’usage de ces données?

Parmi les autres données disponibles et collectées, Baidu a montré sa capacité à utiliser les données de localisation pour des domaines commerciaux. L’entreprise Big Data Lab, basée à Pékin a utilisé des milliards de données de localisation de ses 600 millions d’utilisateurs comme objectif pour mieux observer l’économie chinoise. Ainsi, la société a enregistré les différents flux de personnes qui voyagent aux alentours des bureaux, magasins et autres commerces comme moyen de mesurer l’emploi et la consommation actuelle. L’entreprise a même utilisé ces données pour prédire les revenus enregistrés par Apple lors du deuxième trimestre en Chine.

Les données de localisation ont bien servis dans des domaines divers et variés. Elles ont notamment servis dans le domaine médical, où leur utilisation ont permis de prévoir les mouvements de la population, et ainsi prévenir la propagation de la maladie. C’est la première fois qu’une entreprise de l’envergure de Baidu, similaire aux autres géants du milieu tels que Google ou encore Facebook, ai montré ses capacités à savoir utilisé ces données. Avec de nombreux utilisateurs actifs sur leurs plateformes internet, ces firmes disposent d’un pouvoir considérable mais restent malgré tout discret sur le sujet.

Les chercheurs ont analysés différents lieux pour des études. Parmi lesquels on retrouve notamment les bureaux, les centre commerciaux et encore les zones industriels à travers la Chine. Ensuite, ils ont analysés les données de localisation à partir de la fin 2014 jusqu’au milieu de 2016. Ils ont pu ainsi observé combien de personnes ont été à ces places en même temps, et combien ont changé au cours de l’année.

Baidu-Reuters

Les données de localisation comme indicateur fiable

Les données présentent une vue d’ensemble de la société chinoise. On a notamment prévu la fermeture d’une grosse usine de chaussure située dans le sud de la Chine, prévu pour le début de l’année 2016. C’est alors qu’on a enregistré parmi les données de localisation que la zone de l’usine se vidait tout à coup.

« Baidu utilise le nombre de visites d’Apple stores pour prévoir ses revenus »

Un indice similaire permettant de mesurer la consommation change en fonction des pas des clients. Baidu utilise le nombre de visites sur l’Apple stores pour prévoir les profits générés. Après constat, les résultats sont tous simplement surprenant. Baidu a prédit une baisse des profits de l’ordre de 20 pour cents lors du second trimestre de l’année 2016 par rapport à l’année dernière. Et cela concorde avec les chiffres publiés dans le rapport d’Apple de sa filiale en Chine. Utiliser ces données peuvent se révéler être un formidable outil de mesure, cela permettrait de donner une valeur plus ou moins précise. Cependant, l’utilisation de ces données peut également être considérées comme étant intrusive à la vie d’autrui. Certaines personnes ne souhaitent pas être suivis à la trace et partager de telles informations avec des organisations tiers et garder leur anonymat ainsi que leur vie privée. Cependant et à la vue de l’évolution d’internet qui change du jour au jour, la question est maintenant de savoir jusqu’où peut-on utiliser ces données?