5 news sur le foot chinois

Les chinois aiment de plus en plus le foot. Malgré le fait que leur équipe n’ait pas été qualifiée pour la Coupe du Monde au Brésil cette année (sa dernière qualification à la Coupe du Monde remonte à 2002), l’événement a suscité une réelle frénésie dans le pays: les chinois ont suivi tous les matchs avec attention.

La Chine serait-elle le futur grand marché mondial du foot ? Quelles sont les récentes évolutions du marché? Voici 5 news sur le foot chinois

1 – Le fondateur du géant Alibaba vient d’acheter un club de foot

Jack Ma Alibaba

Jack Ma, le fondateur du géant du net chinois Alibaba, a récemment décidé de s’offrir un club de foot. Il a ainsi investi 1,2 milliards de yuans (soit 140 millions d’euros) dans le club numéro un en Chine, Guangzhou Evergrande, basé à Guangzhou (Canton) dans le sud du pays.

2 – Les clubs européens sur les medias sociaux chinois

David Beckham Weibo

Les internautes chinois n’ont pas accès aux medias sociaux que l’on a l’habitude d’utiliser en France : la Chine dispose de ses propres acteurs du web.  Les grands clubs de foot européens sont-ils populaires sur les réseaux sociaux chinois comme Tencent, Sina Weibo ou RenRen ? Selon la récente étude de l’agence Digital chinoise Mailman, il y aurait plus de 15 millions de « followers » réguliers sur les pages de 14 principales équipes européennes.  Les chinois soutiennent avant tout des joueurs « stars » et choisissent souvent de supporter un club en fonction de la présence de leur idole. Par exemple, Manchester City est le club qui compte le plus de followers (4 millions) alors que Lionel Messi compte plus de 14 millions de followers. Quand à David Beckham, il est LA star incontestable du football sur les réseaux sociaux chinois.

3 – Le foot français intéressé par le marché chinois

foot chine

Le marché chinois est très important non seulement pour les clubs mais aussi pour les ligues professionnelles nationales, qui sont souvent celles qui se chargent des droits télévisuels des rencontres de championnat. Les dirigeants de la Ligue de Football Professionnelle ont pour ambition de séduire les nouveaux fans chinois, ayant compris le potentiel du marché.

4 – Susciter l’intérêt des enfants

chine foot

Le football chinois ne pourra pas grandir et se développer sans compter plus de pratiquants. Et même si la population est très nombreuse, il y a très peu d’enfants qui jouent au football dans un club comme c’est le cas en France. Les jeunes passionnés de sport préfèrent d’autres disciplines propres à la Chine, celles qui pour lesquelles le pays a déjà une histoire, et dans lesquelles il est plus facile de remporter un titre comme celui de Champion du Monde. Les enfants et les jeunes sont très peu attirés par une carrière dans le foot. Il faudrait donc exploiter la tendance inverse.

5 – Favoriser les talents locaux

Guangzhou Evergrande

Pour se faire une place sur la scène du foot internationale, la Chine se doit de favoriser les talents locaux. La professionnalisation du championnat est donc désormais primordiale. David Beckham en est d’ailleurs l’ambassadeur.

Mais le recrutement de talents venus de l’étranger est aussi nécessaire pour aider à faire progresser les joueurs chinois. Le club Guangzhou Evergrande a ainsi recruté en tant qu’entraîneur le sélectionneur de l’équipe italienne Marcello Lippi. Dans l’équipe nationale, l’entraîneur français et ancien coach de l’Olympique Lyonnais Alain Perrin a succédé en février à l’ancien sélectionneur de l’Espagne Jose Antonio Camacho.

Pour en savoir plus sur le foot chinois, consultez nos articles précédents: