Aujourd’hui nous recevons les fondateurs d’Ouleyuan, 2 entrepreneurs français Eric et Félix qui ont lancé un site pour les chinois proposant des produits français.

 

Présentation du concept

Ouleyuan, est un site spécialisé dans la vente de produits français naturels et bio. Les grandes catégories de produits présentes sur le site sont notamment : l’épicerie fine, l’alimentation pour bébé, le lait en poudre et les produits d’hygiène et de soin du corps.

Un site qui répond parfaitement à la nouvelle tendance du « Pay for safety » qui se développe au sein des e-consommateurs chinois. Ceux-ci sont en effet prêts à payer plus pour avoir la garantie d’acheter des produits de qualité.

ouleyuan_bio

Nous avons donc décidé de poser 10 questions aux fondateurs du site pour en apprendre plus sur leur concept et les entrepreneurs à l’origine du projet :

Pouvez-vous décrire à nos lecteurs, Ouleyuan, le concept … ?

A : Dans un contexte d’occidentalisation du consumérisme chinois et d’ouverture du marché à une base de consommateur en forte croissance, l’idée est de proposer une plateforme où trouver des informations sur le style de vie à la française et les tendances du moment en matière de santé et d’environnement, tout en pouvant acheter en toute confiance des produits alimentaires et non alimentaires de qualité et sûrs dans des budgets raisonnables.

Flyer ouleyuan_FR

B : Nous voulons proposer aux consommateurs chinois des produits français de qualité à un prix raisonnable, dans une ambiance bio et nature. Nous nous intéressons aux produits alimentaires et aux produits pour le corps. Notre idée est de tirer parti des bouleversements incroyables des modes de consommation en Chine: l’ouverture aux produits occidentaux est très réelle, les mutations du goût des consommateurs sont rapides. Dans le même temps, le nombre d’usagers d’internet explose, et une logistique fiable existe et permet de livrer les commandes dans la plus grande partie de la Chine. Cela fait beaucoup de facteurs favorables. Nous nous sommes dit que l’aventure valait d’être tentée.

A qui s’adresse ce site ? Quel est le cœur de cible et pourquoi ?

A : A tous les consommateurs chinois et plus particulièrement à ceux plus sensibles envers ce que d’autres pays offrent en qualités de vie et de produits de consommation, afin d’y trouver une réponse à leurs besoins de bien-être et de santé.

Ouleyuan lait bébé

B :Nous nous adressons à la classe moyenne urbaine chinoise, qui est ouverte sur l’international et a souvent déjà voyagé en Europe, ou a envie de le faire. Ces personnes sont sensibilisées aux problèmes de pollution et de qualité sanitaire de la nourriture en Chine. Elles voient les produits importés, et en particulier les produits français, comme une assurance de qualité et un gage de santé pour eux et pour leurs proches. Mais ces clients restent très conscients de la valeur des choses. Nous ne sommes pas dans les produits de luxe.

Nous nous adressons aussi, à l’autre bout de la chaîne, aux entreprises françaises. La France a beaucoup de belles PME, notamment dans l’agro-alimentaire. Le marché chinois, vu de France, est compliqué et difficile d’accès. Nous proposons à ces entreprises de mettre leurs produits sur le marché chinois et de les mettre en contact très vite avec des millions de consommateurs chinois, à la fois sur notre site et via les boutiques que nous allons exploiter sur les principales places de marché électroniques. De ce point de vue, nous nous voyons comme des accélérateurs et des facilitateurs d’exportations.

Ouleyuan vin

Comment vous est venue cette idée ?

A : La Chine connait une croissance de développement et de consommation unique avec tous les excès que cela implique, l’essor fantastique du circuit de distribution digital nous permettait d’y répondre.

B : En voyageant en Chine et en prenant conscience de la rapidité et de l’ampleur des mutations en cours.

Ouleyuan, c’est l’histoire de deux personnes, pouvez-vous vous présenter ?

A : Comme beaucoup de nos clients nous sommes avant tout des pères de familles qui sommes concernés par les évolutions qui nous entourent.  Après nous sommes aussi des entrepreneurs qui essayons de conjuguer ces inquiétudes avec la vie d’une entreprise.

B : Pour ce qui me concerne, j’ai un passé assez classique de cadre dirigeant dans un grand groupe. Je dois dire que cela ne me prédisposait pas particulièrement à monter une start-up internet en Chine … Mais, comme on dit, l’occasion fait le larron !

Quel est le premier ressenti du public chinois lorsqu’il visite votre site ?

A : Sur les derniers « focus group » il ressort une confiance, ce qui est très important pour nous.  Ensuite les visiteurs aimeraient plus de « touches » purement françaises !

B : Il me semble tout d’abord qu’il n’est pas dérouté car nous avons veillé à ne pas trop nous éloigner des codes de l’internet chinois. J’espère qu’il ressent aussi une ambiance un peu différente, plus apaisée, plus européenne et française.

 Ouleyuan bonne maman

Quels sont les 3 messages que vous aimeriez qu’ils retiennent lors de leur visite sur le site ?

A : Que nous sommes sérieux et là pour longtemps, que nous sommes attachés à la qualité et la sécurité, que nous voulons répondre à leurs curiosités.

Qu’est ce qui fait la réussite d’un site e-commerce en Chine ?

A : La visibilité, la crédibilité et la nouveauté

B : Je vous répondrai quand nous aurons réussi, c’est encore un peu tôt ! Mais clairement la génération de trafic est une question essentielle. L’internet chinois est un éco-système très riche, très proliférant. Il faut arriver à attirer l’attention de l’internaute chinois qui est très gâté, très sollicité.

Quels sont les 3 principaux changements en Chine ?

A : Une classe moyenne de consommateurs « digitaux » en pleine explosion, un mode de distribution internet unique au monde qui rend tout et rapidement accessible, une notion du partage en pleine mutation.

B : L’urbanisation extrêmement rapide, les mutations et l’occidentalisation des goûts des consommateurs, et le développement d’internet.

Quels seraient les 3 conseils vous donneriez aux entrepreneurs français qui souhaiteraient faire des affaires en Chine ?

A : Rigueur Patience et Logique

B : Tout est long et compliqué, donc coûteux. Il faut donc avoir des réserves suffisantes de temps et d’argent …

Quels ont été les 3 principales difficultés que vous avez rencontrées en Chine ?

A : Certaines législations, La rapidité d’application des nouvelles directives, l’éloignement.

B : Les règlementations sont complexes et en plus elles changent souvent, et sans préavis. Il faut donc être capable de s’adapter. La langue est aussi clairement un obstacle quand on ne lit pas le mandarin.

 

Site ouleyuan.com 

 

Des questions aux fondateurs ? Laissez nous un commentaire ils vous répondront très vite. 😉

 

 

Pour aller plus loin :

 Pourquoi l’agro-alimentaire importé a beaucoup de potentiel en Chine?

Le Marketing de l’agroalimentaire en Chine

5 manières de développer son Business en Chine