En réponse, les net-citoyens chinois ont fait en sorte que l’émission de télé-réalité super-populaire « Sisters Who Make Waves » devienne virale de toute façon.

Si vous souhaitez en savoir plus, lisez la suite de cet article.

  • Que s’est-il passé ?
  • L’émission Sisters who make waves

 

I. WTF Que s’est-il passé ?

Sina Weibo a cessé de mettre à jour sa liste de sujets de tendance du 10 au 17 juin, conformément à un ordre de la Cyberspace Administration of China (CAC) pour « perturbation de l’ordre de communication en ligne » et « diffusion d’informations illégales ».

Pendant les sept jours de suspension, les utilisateurs de Weibo n’ont pas eu accès à la liste des termes de recherche et des sujets les plus populaires, qui, comme Twitter, apparaît dans le flux ou la barre latérale de l’interface utilisateur.

Une nouvelle émission de télé-réalité, cependant, a fait fureur parmi les internautes chinois et a inspiré quelques hashtags à la mode.

La populaire émission de téléréalité, intitulée Sisters Who Make Waves (乘风波浪的姐姐) a été produite par Mango TV.

II. L’émission Sisters who make waves

L’émission suit l’idée des reality shows de groupes d’idoles comme Youth with You produit par iQIYI.

Ce qui rend l’émission différente des autres émissions de téléréalité chinoises, c’est que les trente participants sont des visages familiers de l’industrie du divertissement.

Ces trente « sœurs » sont toutes des chanteuses, des danseuses et des actrices âgées de plus de trente ans, certaines d’entre elles ayant fait leurs débuts il y a dix ans.

Le premier épisode de l’émission a été diffusé pour la première fois le 12 juin à 11h50, pendant les heures de travail du vendredi.

Bien que la date et l’heure de son lancement n’aient pas été annoncées à l’avance sur le compte officiel de Weibo, la première a suscité de vives discussions et est rapidement devenue « tendance » – mais avec l’interdiction temporaire de Weibo sur les listes de tendances, les sujets n’ont été affichés dans aucune liste sur le site.

Les internautes ont trouvé des moyens originaux de continuer à manifester leur grand intérêt pour cette émission et de la rendre virale.

Certains utilisateurs de Weibo, par exemple, ont dressé des « listes manuscrites de tendances « Sisters Who Make Waves ».

Ce hashtag à lui seul a déjà reçu plus de 3,2 millions de visites.

Tous ces sujets manuscrits par les utilisateurs sont liés à certains détails du premier épisode de la série, notamment les citations des « sœurs », ou le comportement du présentateur et des juges de la série.

L’acteur Huang Xiaoming, le présentateur officiel du dernier groupe, a récolté plus de 130 millions de vues avec un hashtag qui comportait son nom.

« Huang Xiaoming, le maître de l’eau » a fait un bond en avant, faisant allusion au comportement de Huang pendant le spectacle ; il a posté trente messages aux trente « sœurs » par ordre alphabétique sur Weibo juste avant la première, et il a réconforté chacune d’entre elles en leur disant que le spectacle n’est rien d’autre qu’un « plus » pour elles.

L’actrice Ning Jing, l’une des trente sœurs connues pour leur franchise, a répondu à la demande du réalisateur de faire une « auto-présentation » à la caméra en demandant tout haut pourquoi elle avait encore besoin de se présenter.

Après toutes ces années d’activité dans l’industrie, elle s’est demandé si tout cela n’avait pas été fait pour rien.

Sa réponse rapide et pleine d’esprit a déclenché un autre hashtag Weibo.

Le hashtag « Sisters Who Make Waves Kick Off » #乘风破浪的姐姐开播#) a attiré plus de 430 millions de vues sur Weibo à ce jour, le hashtag du titre de l’émission ayant reçu plus de 7,6 milliards de vues.

 

En conclusion

Peu importe que Sina Weibo ait des listes de tendances ou non, les utilisateurs de Weibo feront en sorte que les sujets qu’ils aiment deviennent de toute façon viraux.

Une chose est sûre : « Sisters Who Make Waves » sait comment faire des vagues sur Weibo.