Encore un défi à relever pour le corps féminin !

Le corps humain des femmes a déjà subi beaucoup de transformations en tout genre dans le but d’atteindre des objectifs plus farfelus les uns que les autres. Ces challenges sont créés dans le but de créer des phénomènes de mode. De plus, les adeptes de ce genre de défis souhaitent les relever afin de se prouver quelque chose, une sorte de prouesse ou une auto-satisfaction qui cache peut-être un léger complexe d’infériorité. Pour d’autres, c’est simplement le moyen de se montrer encore une fois aux yeux de tous, augmenter leur côte de popularité sur les réseaux sociaux.

Le monde du buzz

La Chine a déjà dû accueillir des challenges fleurissant ces dernières années. Cette augmentation est sûrement accentuée par la montée en flèche des réseaux sociaux dans le pays avec l’apparition de nouvelles caractéristiques permettant aux utilisateurs un meilleur confort à travers les plateformes. De même, la population chinoise est aujourd’hui totalement connectée. Le smartphone est devenu le 5e membre du corps humain.

On avait alors eu le tight gap, dont le but était d’avoir le maximum d’espace entre les cuisses. Cela mettait en avant la “minceur” des filles qui se prêtaient au jeu.

tigh gap

Le “Bellybutton challenge” a fait également fait une entrée fracassante. Le défi était d’atteindre son nombril en faisant le tour de sa taille avec son bras.

belly button

Le “Greeding underboobs challenge” montrait des poitrines volumineuses capables de maintenir un stylo rien qu’avec la taille de son bonnet. Encore un complexe féminin un peu spécial.

 

Le A4 challenge!

Enfin, la nouveauté est le phénomène de la feuille A4 ! Prouver la finesse de sa taille rien qu’en présentant une feuille A4 sans qu’on ne voit dépasser ne serait-ce qu’un bout de peau. Certaines filles voient cela comme une objectif à atteindre et une motivation pour entretenir leur régime.

En savoir plus: Le « A4 Challenge », le défi minceur complètement absurde qui agite les réseaux sociaux

 A4 waist challenge

Une contamination certaine

Ce genre de défis sont bien évidemment partagés sur les médias sociaux, chinois d’une part sur Weibo ou Wechat mais se répandent également sur les media sociaux occidentaux Facebook et Twitter. L’impact est évidemment très important et promet des milliers de partages ainsi qu’un propagation du phénomène à travers le monde.

Le défi tourné en dérision !

En effet, quand certaines filles prennent le challenge au sérieux, d’autres trouvant le concept totalement ridicule trouve le moyen d’en rire en pratiquant l’auto-dérision. En effet, certains internautes ne sont pas du tout attirés pour réalisés ce genre de défis au point de les mépriser. Afin de montrer leur mépris, pour se moquer un peu, certains d’entre eux mettent en scène certaines postures, certains objets, afin d’exagérer totalement le concept de base.

Quel autre challenge nous concocte les internautes en ce moment ?

A lire également: