L’AVENIR DU E-COMMERCE EN CHINE

Le e-commerce en Chine n’en est qu’à ses débuts et pourtant…

J’ai eu la chance d’être invité au siège d’Alibaba à Londres le mois dernier pour discuter de la stratégie et de la croissance numérique de la Chine avec le géant chinois du commerce électronique.
Dans les locaux, l’excitation était palpable et l’optimisme régné quant à la croissance du e-commerce en Chine. L’impact du e-commerce de l’Empire du Milieu ne cesse de croître, le succès est aux portes de la Chine. Il n’attend que les marques de commerce électronique pour croître davantage.

C’est difficile à décrire, mais le numérique et le e-commerce en Chine ont un potentiel si riche, pour citer le responsable des technologies chez Alibaba: « L’humanité est au commencement en ce qui concerne l’utilisation d’Internet ».

LE E-COMMERCE  EN CHINE

E-COMMERCE EN CHINE : L’AVENIR EST DÉJÀ LÀ

La Chine est non seulement le plus grand marché du e-commerce au monde, mais aussi le plus dynamique, innovant et unique au monde. Il établit la référence pour le commerce de détail mondial actuel et futur à travers le monde, ce qui en fait un marché important à étudier et à comprendre.

Ce succès est motivé par le comportement des consommateurs mobiles, des modèles de commerce social innovants, des systèmes de paiement numérique fiables et l’innovation dans le « nouveau commerce » O2O (la fusion de plus en plus transparente entre expériences en ligne et hors ligne).

Selon le dernier rapport de Statista, les ventes en ligne dans le e-commerce B2C ont atteint 499 150 milliards de dollars, contre 403 458 milliards de dollars en 2016. Un chiffre déjà conséquent, mais finalement moindre, car les prévisions pour 2022 annoncent 956 milliards de dollars en ce qui concerne les ventes en ligne.

https://www.statista.com/statistics/246041/forecast-of-b2c-e-commerce-sales-in-china/

Cela est lié à la croissance future du marché, compte tenu de la croissance continue du PIB de 6,9 % en 2017. Pour paraphraser Chi Lo, BNP Paribas Investment Economist pour la Chine : « L’économie chinoise traverse une phase de destruction créatrice» alors que les secteurs de la nouvelle économie tels que le e-commerce et les services financiers en ligne coexistent avec les secteurs de la vieille économie encore dominants ».

Le e-commerce en Chine a été alimenté par des locations exorbitantes sur l’espace physique de vente au détail, la commodité par rapport au shopping dans les zones urbaines polluées, encombrées, et bien sûr, la propension chinoise pour les services en ligne dans un écosystème centré sur le numérique.

La croissance du e-commerce à l’échelle mondiale a conduit des marques du monde entier à s’adapter et à réussir sur ce marché aux codes totalement uniques.

Source Statista: les Ventes au détail du e-commerce en Chine entre 2016 et 2022 (en millions de dollars américains) prévoient une augmentation progressive des ventes au cours de cette période de six ans.

D’IMPORTANTES TENDANCES DU E-COMMERCE EN CHINE À EXPLOITER

UN ÉCOSYSTÈME UNIQUE : LA « NOUVELLE DISTRIBUTION » DEVIENT LA « NORME »

Le e-commerce en Chine est vraiment un univers unique. Le développement numérique en Chine s’est déroulé dans les limites de la « Muraille numérique» créée par le gouvernement. Cet obstacle pour les services en ligne externes a créé un vide dans l’infrastructure fascinante et unique du e-commerce que nous voyons aujourd’hui.

Les plateformes et services, conçus pour répondre aux besoins des consommateurs chinois, constituent désormais un modèle mondial pour le commerce futur avec la croissance de ce que l’on appelle le « nouveau commerce de détail ».

Le terme « New Retail » a été inventé par le président d’Alibaba, Jack Ma, dans une lettre aux actionnaires en octobre 2016. Le visionnaire Ma a écrit ceci : « Le pur e-commerce sera réduit à une entreprise traditionnelle et remplacé par le concept de “New Retail », l’intégration du en ligne et du hors ligne, du traitement de la logistique et des données à travers une seule chaîne de valeur ».

LE COMMERCE 020 EN CHINE

La combinaison du hors ligne et du en ligne est de plus en plus la référence en Chine.

Le commerce O2O (offline to online) supprime essentiellement le ‘2’ pour devenir un processus transparent puisque les magasins en ligne lancent des sites hors ligne dans le pays, tandis que les magasins physiques intègrent des expériences en ligne comme des animations (jeux, QR code…), qui forment une partie essentielle de l’expérience client.

Salle de presse Starbucks, animation utilisant la réalité augmenté (alimentée par l’application mobile de Taobao) Les visiteurs peuvent diriger les écrans de leurs téléphones à différents endroits autour du Starbucks de Shanghai pour obtenir différents résultats, y compris des aperçus dans différents fûts de torréfaction et diverses méthodes de brassage.

LA VENTE AU DÉTAIL DEVIENT ESSENTIELLE EN CHINE

La vitesse de développement en Chine est souvent à couper le souffle, en particulier en ce qui concerne la façon dont la conversation change de qui intègre New Retail à la meilleure façon de le faire et d’innover davantage dans ce domaine. New Retail fonctionne essentiellement en associant la commodité à l’expérience en conjonction avec l’analyse de Big Data, l’accent étant mis sur l’expérience du consommateur.
New Retail passe d’un concept novateur au secteur du grand public. Alibaba, par exemple, prévoit de faire passer son chiffre d’affaires actuel de 20 + Hema à 2 000 au cours des 3 à 5 prochaines années, en plus de lancer New Retail sur ses chaînes Intime, RT-Mart, Auchan, Suning.
Tencent est également en pleine croissance dans ce domaine en investissant dans l’intégration numérique avec Carrefour & Wanda Plaza, on parle de magasins WeChat sans pilotes et de robots de discussion plus intelligents intégrés dans des mini-programmes par Rikai Labs pour améliorer les services à la clientèle.

UN MARCHÉ TRANSFRONTALIER PLUS DIVERSIFIÉ

Le paysage devient de plus en plus fragmenté. La course aux deux-chevaux entre Alibaba et Tencent dans le secteur transfrontalier prend fin. De nouveaux acteurs commencent à se démarquer sur le marché du cross-border e-commerce.

Selon un rapport d’iResearch 4, les plateformes ont une part de marché de 12,5 % ou plus (3ème trimestre de 2017). Un rapport intéressant qui a surpris les analystes et les experts .
Tmall Global (20 %) et JD Global (13 %) sont des acteurs clés, mais on note aussi la dominance de Koala (24 %) et de Weipinhui (VIP) à 16 %. Cela est bien différent des chiffres nationaux du e-commerce où Tmall et JD dominent clairement avec une part combinée de 83,7 % (3ème trimestre de 2017).

Koala est soutenu par Netease, ce qui permet à la plateforme de traduire son portail d’informations et sa base d’utilisateurs de jeux en ligne en acheteurs potentiels. Les utilisateurs de Koala sont des experts en technologie et des consommateurs de produits étrangers.

De même, les VIP développent leur réseau de consommateurs et de marques grâce à un modèle de vente au rabais en ligne. Ils réalisent souvent des « ventes flash » pour des lignes de produits spécifiques, ce qui a suscité beaucoup d’intérêt.

Crédit iResearch, DAXUE Conseils : Part de marché du cross-border e-commerce en Chine en 2017.

LA HAUSSE DES CANAUX DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE TRANSFRONTALIERS EN CHINE

Comme Tmall et JD se concentrent sur le marché domestique avec une livraison le jour même, d’autres acteurs transfrontaliers développent leur rôle et leur statut pour les biens et services transfrontaliers.

Tmall Global et JD Global, les plus grandes plateformes ont des règles plus strictes pour les marques internationales. Ils choisiront et auditeront en grande partie ce que les marques peuvent lancer sur la plateforme. Certaines catégories telles que les cosmétiques, la nutrition, la santé et le bien-être sont des catégories où la demande sur ces plateformes augmente, mais beaucoup d’autres catégories de produits sont moins bien adaptées (n’oubliez pas que les deux plateformes sont principalement axées sur le marché domestique).

Un autre problème évident est le coût du lancement, de mise en place et d’achat de médias et de canaux de marketing. Pour Tmall & JD, le budget requis est beaucoup plus élevé que sur Koala, VIP ou Little Red Book par exemple.

Kaola, quant à elle, établit des KPI de ventes élevées couplées au support des chaînes de contenu Netease. Le Petit Livre Rouge, bien qu’il ne représente qu’un faible pourcentage, reste un canal prometteur en termes de « commerce social » couplant le partage social et les outils de communication avec leur infrastructure de vente en ligne.

D’autres facteurs à considérer sont que les marques à succès ont tendance à déplacer leurs magasins transfrontaliers aux équivalents domestiques (ce qui sans surprise conduit à un trafic plus élevé que leurs homologues transfrontaliers) une fois qu’ils réussissent à satisfaire les exigences locales de licence de produits et de marques. Les marques mondiales font également preuve d’intelligence en Chine en ajoutant leurs propres passerelles de paiement, de marketing et des livraisons stables à travers leurs propres réseaux logistiques.

Le cross-border e-commerce est idéal pour les marques étrangères, il vous évite de longues et difficiles démarches d’implantation de votre entreprise en Chine.

TechNode : Koala met l’accent sur les services transfrontaliers avec des bannières vers les pages de destination.

E-COMMERCE EN CHINE : TOUTES LES OPPORTUNITÉS POUR DÉVELOPPER VOS VENTES

LA CROISSANCE DES JOURNÉES THÉMATIQUES EN CHINE

Les journées thématiques du commerce électronique d’Alibaba en Chine sont maintenant soutenus par des bandes-annonces à l’échelle d’Hollywood, mettant en évidence l’ampleur du consumérisme numérique « blockbuster ».

Le TMALL Winter Festival de janvier 2017 (voir image) est une période de ventes promotionnelles de cinq jours qui propose des promotions sur des milliers d’articles hivernaux et liés au sport dans la perspective des Jeux olympiques d’hiver.

Pour les marques, ces séries d’événements représentent une excellente opportunité de promouvoir des gammes de produits pertinentes, de concevoir de nouvelles créations et d’adapter le contenu aux tendances commerciales en Chine.

En effet, cette année, TMALL proposera des événements couvrant presque toute l’année :

  • Le festival d’hiver
  • Nouvel An chinois
  • Journée de la marque maman et bébé
  • Journée des marques
  • Festival des produits importés
  • Célébrations du mariage
  • La journée des enfants
  • Les carnavals
  • Pré 11-11 (fête des célibataires)
  • 11-11 (fête des célibataires)
  • Black Friday
  • 12-12
  • Noël

Pour tirer parti de ces tendances en développement, une relation plus intelligente entre les tiers et les créatifs marketing est nécessaire pour que les marques restent efficaces sur les plateformes de commerce électronique en Chine.

Le Festival d’hiver Tmall a été conçu pour galvaniser l’intérêt pour les Jeux olympiques d’hiver. Alibaba est le partenaire officiel des Jeux Olympiques (Les prochains Jeux Olympiques d’hiver auront notamment lieu à Beijing).

L’IMPORTANCE CROISSANTE DES CATÉGORIES DE PRODUITS

Après avoir obtenu leur diplôme dans un pays La meilleure stratégie à mettre en place pour les marques étrangères et de se positionner en tant qu’acteur clé au sein de catégories de produits spécifiques. Les marques doivent adapter leur stratégie aux infrastructures transfrontalières en matière de display & marketing … et non l’inverse.

Ce visuel représente les principales catégories achetées sur les plateformes de cross-border e-commerce (2017 trimestres 2 et 3). La commercialisation des produits par catégories fait partie intégrante de la stratégie de e-commerce en Chine.

Pourquoi ? Parce que les consommateurs recherchent des types de produits et/ou des services de cette manière.

En quoi est-ce une stratégie de e-ommerce efficace ?
1) Cela vous permet de comprendre les catégories des produits locaux et la façon dont la publicité et la stratégie de marketing s’y connectent (pensez aux mots-clés en mandarin, à la configuration du magasin, au « marquage » des produits, à la conception des créations, etc.).
2) Visez à construire votre réputation de marque sur une base par catégorie, ici, vous pourrez aisément sculpter votre créneau.
3) Il faut comprendre que les différentes plateformes cross-border sont associées à différents types de produits, il est donc important d’être présent sur des plateformes spécifiques en fonction de vos produits.

Par exemple :

  • Tmall Global est l’idéal pour les marques de produits pour la santé et la nutrition.
  • Tmall est un acteur clé dans de nombreuses catégories, notamment la mode et des cosmétiques.
  • JD est plus associé à l’électronique, aux électroménagers et de plus en plus à la mode.
  • Xiaohongshu (Petit livre rouge) a une proportion plus élevée de mères sur la plateforme, ainsi les produits pour bébé et pour toute la famille ont leur place sur la plateforme.

L’utilisation de plateformes basées sur la spécialisation des catégories de produits est un pas vers un engagement plus complet auprès des consommateurs chinois.

Réseau de vente au détail d’Azoya, iMedia, les meilleures catégories d’achat les 2 et 3 mai 2017.

UNE DÉMOGRAPHIE MARKETING ÉLARGIE

Le e-commerce en Chine n’est plus réservé uniquement aux jeunes générations, car les générations plus âgées sont aussi de plus en plus connectées. Le nombre de personnes de plus de 60 ans devrait dépasser les 255 millions en 2020 (données de Statistica).

Avec le Nouvel An chinois approchant, Alibaba a créé un service « Taobao pour les personnes âgées », reflétant les tendances plus larges dans le « commerce social » comme un moyen d’élargir la démographie des consommateurs. La capture d’écran montre le magasin Taobao avec les profils des membres de la famille connectés. Les services comprennent une nouvelle fonction de chat permettant aux membres de la famille de partager des produits, ainsi qu’une nouvelle option « pay-for-me» pour payer les achats d’une autre personne.

Ce marché pourrait bien devenir très pertinent dans l’espace numérique. Cela soulève également de nombreuses questions sur la manière dont les acteurs du e-commerce vont agir pour tirer parti de cette nouvelle démographie d’acheteurs.

Capture d’écran montrant le compte Taobao de l’utilisateur senior connecté à son réseau familial pour les services de «shopping assisté».

BASCULEMENT DU C2C A UN MODÈLE DOMINANT EN B2C

Le e-commerce en Chine est passé d’un modèle C2C à un modèle dominant en B2C (Premier trimestre 2016 – 3ème trimestre 2017) à mesure que ce marché évolue. Le taux de croissance du marché de l’achat en ligne B2C était de 43,7 % au troisième trimestre 2017 alors que celui du C2C n’était que de 13,5 %.

Le B2C est donc maintenant le modèle dominant, représentant 61,1 % des achats en ligne en Chine (3ème trimestre 2017). C’est tout à fait remarquable si vous considérez comment les plateformes C2C telles que Taobao ont prospéré depuis si longtemps (notez cependant que c’est toujours la plus grande plateforme de commerce en termes de ventes avec environ 55 millions de dollars).

La croissance du B2C reflète sans doute la mise à niveau des tendances de la consommation. À titre d’exemple, l’innovation mentionnée ci-dessus est le résultat d’initiatives de marques sur les principaux canaux de commerce B2C. Il est évident que cette infrastructure en développement représente une opportunité pour les marques :

  • Contrôler les communications/les infrastructures de vente avec des partenaires officiels.
  • Proposer des produits/services de qualité supérieure sur une gamme plus évoluée de canaux B2C.
  • Développer une stratégie plus ciblée, spécifique aux canaux de marketing et de publicité.

Iresearch China: graphique représentant la part de marché décroissante du commerce C2C.

COMMENT NOUS pouvons VOUS AIDER A DÉVELOPPER VOTRE STRATÉGIE E-COMMERCE EN CHINE ?

UNE AGENCE SPÉCIALISÉE DANS LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN CHINE

Toute entreprise cherchant à pénétrer le marché chinois du e-commerce doit adapter sa stratégie aux besoins des partenaires locaux. Plus qu’un simple fournisseur de services, nous serons votre guide dans le labyrinthe complexe qu’est le marché chinois du e-commerce, pour vous aider à atteindre vos objectifs.

DES CONSULTANTS EN ECOMMERCE 

Nous serons en mesure de vous conseiller sur les plateformes les plus adaptées à votre projet et vous aider à créer une stratégie multicanal personnalisée. En Chine, les plateformes de e-commerce sont très nombreuses,il est facile de se perdre et de choisir de vendre sur une platefrome moins efficace.

Choisir les bonnes plateformes pour vendre vos produits vous aidera à être efficace et à ne pas gaspillez votre temps et votre argent.

NOUS SOMMES DES EXPERTS
EN RÉFÉRENCEMENT

Notre objectif est de promouvoir votre entreprise de e-commerce avec votre cible en tête. Pour vendre, vous devez être visible et fiable. Pour y parvenir, nous pouvons utiliser des outils numériques, y compris : Baidu SEO et SEM, E-Public Relation, achat de médias (DSP) et gestion de communautés. Ensuite, nous gérerons les campagnes et assurerons leurs optimisations et leurs succès.

  • Connaissance pointue de Baidu.
  • Agence orientée résultats.
  • Nous sommes performants.
  • Nous avons plus de 300 études de cas à notre actif.

NOUS SOMMES UNE AGENCE
ORIENTÉE RESULTATS

Nous ferons en sorte que votre site de e-commerce soit rentable. Nous sommes une agence orientée résultats. La solution est d’attirer et de re-cibler le trafic le plus qualifié afin d’augmenter les taux de conversion.

UNE ÉQUIPE FRANCO-CHINOISE

Une équipe d’experts franco-chinoise à votre disposition.

Nous comprenons votre client final : le client chinois, ses attentes et ses habitudes.

Nous comprenons également les difficultés que les entreprises étrangères rencontrent lorsqu’elles décident de pénétrer le marché chinois.

Nos équipes sont spécalisés sur des marchés particuliers et sont experts dans leurs domaines.

EN BONUS

Nous sommes une équipe amicale, nous offrons le café si vous venez discuter de votre projet en Chine.
Et croyez-moi… notre café est vraiment bon

Nous avons déjà travaillé sur de nombreux projets de e-commerce et nous savons comment promouvoir efficacement votre activité de e-commerceen Chine en générant de l’engagement auprès de votre cible avec les derniers outils numériques et une stratégie de pointe.

Si vous souhaitez atteindre votre cible chinoise, vous devez adopter une stratégie plus pragmatique.

Notre équipe dédiée peut vous proposer un plan pour le marché du ecommerce en Chine qui sera adapté à vos produits et à vos objectifs.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

NOTRE EXPÉRIENCE : NOS ÉTUDES DE CAS

SELECTSPECS

Selectspecs est un site de commerce électronique qui vend des lunettes de vue de marque. David McMillan a eu l’idée originale de vendre des lunettes de prescription en ligne en 2004. En regardant les opportunités du marché chinois, il a remarqué que les choix étaient souvent trop limités et le prix excessivement surévalués.

Site Web : https://www.selectspecs.com/cn/

NOS MISSIONS POUR SELECTSPECS

  • SEO sur Baidu, pour développer la visibilité de Selectspecs
  • E-réputation : en Chine, c’est l’un des critères d’achat les plus importants. Les Chinois n’achèteront jamais vos produits si vous n’avez pas une bonne réputation.
  • Commerce social sur Weibo et Wechat
  • Engagement grâce aux KOL

QUELS ONT ÉTÉ LES RÉSULTATS ?

  • + 3600 visiteurs par mois (taux de conversion de 0,5 %)
  • + 3000 nouveaux abonnés sur Weibo (avec un taux d’achat de 30 %)
  • + 1800 nouveaux abonnés sur WeChat (avec un taux d’achat de 13 %)

CONTACTEZ NOUS

CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ EN CETTE ANNÉE DU CHIEN !

Cet article a pour but de tenir les marques au courant des principales tendances et perspectives du marché. C’est aussi en grande partie parce que j’aime écrire et parler de ce sujet.

Les questions sur la nature du marché sont une conversation de base que j’ai souvent avec les marques de différentes capacités et étapes de développement en Chine.

Ce sont des idées basées sur l’expérience. GMA a beaucoup travaillé sur différents projets de e-commerce au fil des années. 

Share This