Tesla a ouvert un magasin virtuel officiel sur le site chinois d‘Alibaba  Tmall la semaine dernière, alors que le constructeur américain de véhicules électriques poursuit ses efforts pour accroître sa part du plus grand marché de véhicules au monde.

Pour face à la pandémie mondiale, Tesla mise sur le e-commerce pour relancer son économie.

Nous allons voir comment ce géant de l’automobile s’y prend.

  • Qu’est-ce que Tmall ?
  • Tesla en Chine
  • L’ouverture de l’usine Tesla à Shanghai
  • L’action Tesla a grimpé de 3,6%

 

 

I. Qu’est-ce que Tmall ?

Tmall est une plateforme d’e-commerce entre entreprises et consommateurs appartenant au géant de l’internet Alibaba Group, qui offre une exposition vitale aux consommateurs chinois à une époque de distanciation sociale due à la pandémie de coronavirus COVID-19.

https://tesla.tmall.com/

 

II. Tesla en Chine

Tesla a connu un bon début d’année en Chine après le lancement du modèle 3 de fabrication locale fin décembre, avec des ventes s’élevant à 16 700 unités au cours du premier trimestre de l’année pour tous les modèles – dont un record de 10 160 unités pour le seul mois de mars – ce qui, selon la société, équivaut à 30 % des ventes totales de véhicules à batterie dans le pays.

Tesla a déclaré qu’elle avait l’intention de produire jusqu’à 150 000 modèles 3 en Chine cette année.

 

III. L’ouverture de l’usine Tesla à Shanghai

Les immatriculations du constructeur de voitures électriques ont atteint un niveau record au mois de mars en Chine.

Un rebond qui fait suite à la réouverture de son usine chinoise de Shanghai.

Les immatriculations de véhicules Tesla ont atteint un niveau record le mois dernier en Chine.

Une explosion des ventes qui intervient après que le constructeur de voitures électriques a repris la production dans son usine de Shanghai, qui avait été temporairement ralentie en raison de l’épidémie de coronavirus.

En effet, les 11.280 immatriculations de véhicules Tesla construits localement le mois dernier représentent une multiplication par cinq des ventes quotidiennes de véhicules en Chine, par rapport au mois de février, selon les données de la Chine, confirmées par celles du site « Chine Automotive Information Net ».

Des chiffres de mars qui n’incluent pas les importations qui n’étaient pas encore disponibles.

Les immatriculations de Tesla importées s’étaient élevées à 9.273 en mars 2019, contre seulement 182 en février 2020.

Les très bons chiffres de ventes de Tesla en Chine au mois de mars suggèrent une nouvelle impulsion des ventes dans le pays.

Elle est très probablement liée au démarrage des livraisons depuis la nouvelle usine de Shanghai du constructeur au début de l’année.

Il s’agit de sa première usine d’assemblage de véhicules en dehors des États-Unis.

Les chiffres viennent accréditer la thèse d’une relance de la demande automobile en Chine.

Le plus grand marché du monde rebondit progressivement après la débâcle économique due à la pandémie de virus.

Tesla « croit qu’il peut maintenant mieux accéder à ce grand marché potentiel » après avoir ouvert l’usine de Shanghai, assurait Mark Delaney, un analyste de Goldman Sachs, dans un rapport du 14 avril.

 

IV. L’action Tesla a grimpé de 3,6%

L’action Tesla a par ailleurs grimpé de 3,6% à 8h30 vendredi 17 avril à New York.

Le titre a bondi de 64% au cours de neuf séances consécutives de gains.

C’est une hausse qui n’était pas intervenue depuis 2013 pour le constructeur.

De son côté, le représentant de Tesla a refusé de commenter ces très bon chiffres mensuels en Chine.

La société avait seulement fait état de livraisons « meilleures que prévu » au premier trimestre un peu plus tôt ce mois-ci.

L’enseigne n’a pas souhaité communiquer le nombre de véhicules qu’elle a remis à des clients, que ce soit par pays ou région.

Pour rappel, l’usine de production de Tesla en Chine s’est remise plus rapidement de l’arrêt lié au virus que de nombreuses autres usines de l’industrie automobile, notamment grâce à l’aide des autorités locales.

Après la reprise de ses activités le 10 février, l’usine Tesla de Shanghai a même dépassé sa capacité de production d’avant l’arrêt selon la société.

 

En conclusion

Entre l’ouverture de son usine à Shanghai et de son showroom sur Tmall, Tesla mise sur la Chine.

Et ça marche…

Les clients potentiels du showroom Tesla Tmall peuvent réserver des essais de conduite des véhicules des modèles S, X et 3 et acheter des accessoires.

Pour aider au lancement du site, le constructeur automobile américain a lancé le 21 avril une campagne de huit jours de diffusion en direct, au cours de laquelle il fait don de modèles de voitures pour enfants, de 48 heures de droits d’essai de conduite pour le modèle 3 et de coupons pour des services de recharge.