Plus de 315 millions de chinois achètent sur Internet. Cela représente 75 millions d’acheteurs de plus qu’aux États-Unis, deux fois plus qu’au Japon, et six fois plus qu’au Royaume Uni.

En 2013, 7% de tous les acheteurs en ligne ont effectué des achats en ligne transfrontaliers (cela représente 12,3 milliards $).

Le taux de pénétration des achats en ligne transfrontaliers augmente de jour en jour et a atteint 3,1% en 2015.

Avec l’augmentation continue du volume de transactions sur le marché Chinois du e-Commerce d’importation au détail, le taux de pénétration du marché en ligne devrait augmenter remarquablement.

IResearch a prédit que ce taux de pénétration atteindra 7,0% en 2018.

lire aussi : Booming of Chinese e-commerce in 2016

 

L’effet Black Friday

 

En 2015, les entreprises de e-commerce transfrontaliers ont énormément communiqué auprès des chinois. Cette même année, la Chine a vu naitre une journée de shopping très connus des occidentaux : le « Black Friday ». Afin de promouvoir cette nouvelle journée consacrée au shopping, les entreprises de E-commerce ont invités des stars et des célébrités à devenir actionnaires ou à approuver leurs produits aux yeux de tous. Ces actions visent à éduquer le marché chinois et à promouvoir le développement de l’industrie.

 

Les grandes actions Marketing des Crossborders Chinois

 

  • En Avril, Renquan et Sumang sont devenus directeur indépendants pour Jumei.com.

 

  • En Juin, Luhan est devenu membre du conseil d’administration de Daling ce qui à permis à l’application de devenir une des applications les plus recherché.

 

  • En Juin, Angelababy a investi et coopéré avec ymatou.com, spécialisée dans la diffusion de shopping en direct.

 

mia

  • En Décembre, Ge You a investi dans une plate-forme commerciale de produits électriques importés appelée ou-meng.com.

 

images-2

 

 

Pour créer une vraie atmosphère « Black Friday » et en faire une journée de shopping spécial en Chine (à l’image du fameux « double-onze »), les entreprises de e-commerce offrent des prix bas et des promotions attractives durant toute cette journée. L’objectifs est de cultiver peu à peu les habitudes de consommation des chinois, et de faire de cette journée un rendez-vous important dans le calendrier du e-commerce chinois.

 

Avec la promotion que mettent en place les entreprises de E-commerce, la popularité de cette journée de shopping historiquement occidentale augmente de plus en plus en Chine. L’événement « Black Friday » a fait de l’année 2015 l’année de « l’éruption » du e-shopping.

 

 

Il reste encore des améliorations à effectuer

À l’heure actuelle il reste beaucoup d’aspects à améliorer dans la logistique et dans la protection des consommateurs.

 

Logistique

 

La logistique est la principale source de perte en terme de profit. La perte de colis et les problèmes pendant le transport sont pointé du doigt.

 

Il y a aussi le délai de livraison, qui est souvent très long. Ceci est principalement dû à la difficulté de suivre les commandes dans certaines régions étrangères. Mais le problème le plus courant reste les colis endommagés ou perdus.

 

Une solution efficace peut être le transport aérien, qui est plus sûr et prend moins de temps que tous les autres canaux de transports. Cependant, les quantités transportées sont plus petites et implique donc des coûts de transports plus élevés.

 

Protection des consommateurs

 

Cela implique les différentes législations et réglementations nationales ainsi les normes pour les produits nationaux et étrangers. En Chine, les lois diffèrent selon les régions et cela ajoute une difficulté supplémentaire pour les importateurs. En outre, la différence de normes entre la Chine et les normes étrangères crée de réels problèmes de sécurité.

 

L’expansion de la fréquence des transactions conduit à une augmentation exponentielle du volume de travail pour les douanes, les services d’inspection et de quarantaines. En effet, ces services devront s’améliorer pour faire face aux quantités croissantes de travail à venir.

Et le nouveau Système de Taxe…

A l’heure actuelle, nous n’avons pas plus d’informations mais les opérations de ecommerce transfrontalières sont désormais taxées.

 

Plus de lectures: