shaolinLe marketing « Shaolin »

.

.

Je ne sais pas si vous avez déjà visité le monastère Shaolin? Alors on en attend beaucoup mais finalement il n’y a pas grand chose à voir. Malgré que ce soit assez décevant, le temple Shaolin attire des millions de visiteurs chaque année avec 100yuans de frais d’entrée. A l’origine, ce temple construit en 497 avant JC, fut un refuge du bouddhisme et se trouve au pied du Mont Songshan dans la province du Henan.

La légénde a voulu qu’un moine indien Bodhidharma s’installa il y a 1 500 ans au temple Shaolin pour développer une nouvelle forme de boudhisme. Pour garder un équilibre, il crée une technique respiratoire et d’autres exercices qui fondent les prémices des arts martiaux actuels.

Une nouvelle école philosophique est née : le Boudhisme “zen” !

.

shaolinMaintenant, le monastère Shaolin est un véritable business et représente dans le Monde entier le symbole du Kung Fu, cet art martial enseigné aux moines comme un complément à la méditation. Maintenant ce monastère forme des moines qui font des spectacles, proposent des entrainements(payant) à cet art martial et est une entreprise ultra rentable pour le gérant de ce site dit du patrimoine chinois.

Il existe une centaine de pensionnaires permanents mais les moines sont passés maitres dans l’art du marketing : ils ont même créé une société pour gérer leur image et leur nom, ils montent des spectacles dans le monde entier et des programmes télévisés.

Shi YongxinEt le grand maitre spirituel du Marketing Shaolin s’appelle Shi Yongxin, le moine supérieur. Les médias chinois l’ont surnommé le « moine PDG ». Ce chef spirituel a beaucoup d’ambition pour faire rayonner le boudhisme zen.

C’est le gestionnaire bien sur du site touristique et des spectacles de Kun-fu, et récemment  il vient de révolutionner le business boudhisme en lançant des franchises « shaolin »sur quatre temples du Yunnan.

NON ce n’est pas une blague, ce moine est un petit malin et un chef d’entreprise hors norme. Il est souvent critiqué pour son manque d’éthique et par la quantité d’argent qu’il amasse qui lui sert à alimenter son train de vie. Ce moine d’affaires est aussi député à l’Assemblée Nationale Populaire de Chine, officiellement au nom de la protection du temple, mais officieusement pour ses guanxis.

Petite anecdote, un pirate informatique s’est amusé récemment à pénétrer sur le site internet du temple pour écrire une fausse lettre signée Shi Yongxin dans laquelle il s’excuse d’avoir « commercialisé » à outrance Shaolin…  :mrgreen:


Voici un petit reportage de France2

.

..

Olivier VEROT

Marketing Chine