Le Marketing digital en Chine

 

Au fur et à mesure que la technologie se développe, Internet est devenu indispensable dans le travail et la vie quotidienne. Selon les statistiques de Forrester, cette année, Internet compte près de 2,2 milliards d’utilisateurs dans le monde, dont 17% en  Chine avec 377 millions d’utilisateurs actifs quotidiennement, ce qui représente une évolution considérable par rapport à 2008 avec 250 millions d’internautes.

 

L’informatique et le numérique ont entraîné une grande révolution dans le marché chinois, dans les stratégies marketing et de communication, mais aussi dans les habitudes des consommateurs chinois. Afin de mieux s’adapter à cette tendance, les marketeurs de nos jours profitent beaucoup de nouvelles techniques, comme les réseaux sociaux, et autres supports média, pour faire de la promotion et établir une bonne réputation de leurs marques.

 

Pour connaître le marketing digital en Chine, il est nécessaire de connaître tout d’abord le contexte spécifique chinois d’Internet. Dans les pays occidentaux, on connaît les sites qui jouent les rôles les plus importants comme Google, Facebook, Twitter, YouTube, Ebay, etc. Mais en Chine, à cause de raisons complexes, la plupart d’entre eux sont à accès limité. Pourtant, la Chine a des produits de substitution de ces sites, par exemple, Baidu, le moteur de recherche le plus important en Chine est l’équivalent de Google, et son sous-produit “Baidu Encyclopédie” est l’équivalent de Wikipédia : avoir une page dédiée pour une personne ou une entreprise sur ce site signifie qu’elle possède une certaine réputation et a certaines authentifications; et il y a aussi Tencent, qui est un mélange de msn, Facebook, Twitter et Yahoo…Selon certaines statistiques “le réseau social le plus populaire dans le monde entier”, Qzone, un sous-produit de Tencent, dont les utilisateurs sont presque uniquement des Chinois, est à la troisième place seulement après Facebook et YouTube. Il y a également en Chine Sina Weibo, qui fonctionne comme Twitter, et Youku qui est l’équivalent de YouTube…

 

Baidu Baike

Quatre phénomènes populaires sur le marketing numérique en Chine

1, Les stratégies de communication à travers les réseaux sociaux

 

Faire e la publicité en ligne est un moyen efficace, économique et permettant de toucher un large public. En dehors des publicités des sites vidéos, un autre moyen, qui est également tendance actuellement,marketing sur les plateformes de Micro-blogging. Le micro-blog de Sina est le premier micro-blog en Chine; dès son apparition en Chine en 2009, il est devenu de plus en plus populaire, pour atteindre les 600 millions d’utilisateurs aujourd’hui. Les commerçants profitent de leurs avantages, tels que leur facilité d’utilisation, une bonne interaction avec le public, un prix bas, une meilleure compréhension des cibles, etc. Un bon exemple du « micro-blogging marketing » est « NPC”, qui est une marque de vêtements : Son fondateur, Li Chen, est un animateur populaire en Chine, et il fait la communication des produits et magasins de sa marque principalement sur Sina Weibo. Grâce à sa popularité et au soutien de ses relations, qui sont aussi des stars ayant beaucoup de « followers », sa page de Weibo est devenue un très bon moyen de communication, et cette marque est de plus en plus populaire, notamment auprès des jeunes. C’est un cas réussi de micro-blogging marketing et d’utilisation de leaders d’opinion.

 

Pourtant, le micro-blogging marketing a à la fois des inconvénients. La popularité est la base de son succès, donc si la marque n’a pas du tout de réputation ou si elle ne bénéficie pas de la popularité de certaines célébrités, il est difficile de faire du micro-blogging marketing.

NPC

 

2, Le développement de IWOM–Internet Word of Mouth Marketing

L’IWOM est l’extension du Buzz marketing. La plupart des consommateurs chinois ont une certaine habitude de consommation : avant d’acheter un produit, ils vont aller sur Internet pour voir les commentaires du public sur ce produit, regarder sur les forums ou poser des questions aux internautes. Le Web 2.0 permet au public de pouvoir plus s’exprimer et discuter. Un bon représentant de IWOM en Chine est le site Dazhongdianping, qui est la troisième plateforme la plus connue pour les commentaires du public, ou leurs recommandations sur des magasins, des restaurants, etc.

Et un autre exemple est le site Meilishuo, qui est fait pour que les jeunes filles Chinoises puissent partager entre elles sur leurs vêtements, les sacs, les cosmétiques, etc. Le public fait souvent confiance à ces recommandations et commentaires des autres utilisateurs ordinaires, ce qui montre aussi la tendance de la stratégie d’anti-stéréotype de la communication.

 

dianping

 

3, Le grand succès du e-commerce en Chine

Pendant la journée des célibataires cette année, le chiffre d’affaire du site Taobao a atteint environ 35 milliards de RMB. D’après l’étude de BCG, la Chine va avoir le marché d’e-commerce le plus important dans le monde, dépassant les Etats-Unis, en 2015. Ces chiffres confirment le fait que l’e-commerce connaît un grand succès en Chine. Taobao concentre principalement les achats B2C, dans presque tous les domaines : il y a en Chine une phrase qui dit “Il y a seulement ce que vous ne pouvez pas imaginer, il n’existe rien que vous ne puissiez pas acheter!”

 

Pourtant, au lieu de profiter de ce plateformes qui proposent des marques et produits de tout genre, il y a aussi pas mal de marques qui créent leurs propres sites indépendants pour avoir leur propre identité.

taobao2

 

4, L’essor d’Apps et App-marketing

Le téléphone portable est de plus en plus polyvalent de nos jours. Beaucoup de techniciens utilisent leurs innovations en informatique pour les Apps des smartphones et des tablettes, qui connaissent un grand développement ces deux dernières années. Un avantage de l’App par rapport à l’ordinateur est son côté pratique.

 

Les Apps ne sont plus seulement des jeux ou magazines comme auparavant. En raison d’un nombre croissant de personnes, notamment des jeunes, possédant un iphone ou un ipad, les commerçants font des efforts concernant l’utilisation de ces outils pour toucher leur public. Les sites dont j’ai déjà parlé comme Taobao, Dazhongdianping, Meilishuo ont tous leurs apps qui fonctionnent de la même façcon que leurs sites web; et certaines marques fabriquent aussi des apps pour publier des informations de leurs produits, ou des jeux, autour de leurs spécialités.

app

 

Le marché change tous les jours, on ne sait jamais quelle sera la situation du marketing en Chine dans le futur. Mais à mon avis, le marketing digital en Chine reste une grand domaine à développer, et c’est un moyen efficace de faire de la communication pour toucher un grand public, à un prix plus bas que les moyens de communication traditionnels.

N’hésitez pas à consulter également cet article sur des conseils pour une stratégie digitale en Chine.

 

Marketing Chine