La marketing rural en Chine

,

La principale consommation en Chine se situe en milieu urbain. C’est là où se trouvent les principaux consommateurs, les personnes avec un certain revenu, pourtant il existe en Chine une cible négligée, les ruraux.

.


,

En effet, la concurrence dans les villes primaires et secondaires est rude, et s’intensifie, alors que dans les zones rurales, l’offre est souvent limitée et les publicités peu présentes. Cela laisse donc une place privilégiée aux sociétés implantées dans ces zones rurales.

.

L’arrière-pays rural chinois serait composé de 800 millions de consommateurs, avec un pouvoir d’achat de 2,9 trillions de yuans en 2009, deux fois plus qu’en 2000.

Beaucoup de sociétés étrangères et chinoises ont choisi d’ignorer le marché rural.

.

Pourtant le monde rural offre beaucoup d’opportunités dans bien des secteurs.

,

Les points de vente sont rares, mais plus facile à localiser. L’offre est étroite et les consommateurs ont peu de choix et doit choisir avec les quelques références de produits disponibles.

La marque Haier est particulièrement bien implanté, et est même seul dans le monde de l’électroménager blanc.

.

En 2008, le gouvernement chinois avait lancé un programme visant à accroître la pénétration de l’électronique grand public dans les zones rurales en offrant une subvention de 13% sur une gamme de produits à partir d’ordinateurs,  micro-ondes ou des climatiseurs.(voir électroménager en Chine)

Cela a été un gros boom des ventes pour Haier qui était présent dans ces zones délaissées par les concurrents.

En 2011, Haier a prévu que 40% de ses revenus viennent des zones rurales de la Chine.

.

,

Lenovo avait pris l’initiative de pénétrer ces marchés ruraux en lançant des opérations de communication et a déjà son réseau de vente mis en place.

,

HP tente de récupérer une plus grosse part du marché rural en élargissant son réseau de détaillants et multiplie les démonstrations dans les centres commerciaux et les écoles pour sensibiliser la population.
,

.

Mais percer dans le monde rural signifie adapter son offre à la demande locale.

Adapter les produits et les prix aux budgets des populations rurales qui souvent ont un pouvoir d’achat réduit.

Samsung propose depuis peu des TV en modèle réduit  22 pouces.

.


.

La marque P& G a investi pour développer des produits qui répondent aux budgets des consommateurs ruraux un détergent Tide pour 1,9 RMB pour 320 grammes et un shampooing à 9,9 RMB.

.

.

Avoir une situation de quasi Monopole

.

C’est le cas de la restauration rapide, KFC et Mac Donald qui continuent leur implantation dans toutes les zones de Chine. Les KFC en Chine dans les villes tertiaires connaissent un vrai succès, ils sont tout le temps plein. Généralement, ce sont les seuls points de restaurations occidentales et jouissent d’un monopole.

.


,

Dans certaines villes tertiaires de Chine, on voit apparaitre un magasin de luxe, qui devient vite la référence. Tous les riches de la ville choisissent de s’habiller avec cette marque. Par exemple, à Yingkou, une petite ville du Lioaning, c’est la marque Jack Jones qui est fortement présente, car présente depuis plusieurs années.

Pour les chinois locaux, porter un jack Jones est une preuve d’authenticité, alors que 99% des vêtements Hugo Boss sont faux, par manque de point de vente.

.

Les Zones rurales en Chine, un marché certes moins important mais qui peut être très profitable, être un pionnier sur un territoire, une absence de concurrence, et des besoins non comblés.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine