Quelques Chiffres sur le Tennis en Chine

Depuis peu, la population chinoise connaît un réel engouement pour le tennis. Il est devenu le troisième sport le plus regardé à la télévision chinoise après le football et le basket-ball.

Le gouvernement chinois a estimé que plus de 14 millions de joueurs amateurs et professionnels pratiquent ce sport sur les 30 000 cours de tennis présents en Chine. D’après une étude réalisée par Tom Cannon, expert dans la finance des sports et professeur à l’Université de Liverpool, ce nouveau secteur génère 4 milliards de dollars chaque année.

Deux événements de renommée internationale

Masters de Shanghai

Ce tournoi de tennis professionnel est classé Masters 1000 depuis 2009, soit la deuxième catégorie des tournois les plus importants. Il fut mis en place par l’ATP et l’Association Chinoise de Tennis dans l’optique de développer ce sport en Chine. Les Masters de Shanghai ont lieu chaque année dans le stade Qizhong Forest Sports City Arena de Shanghai.

Tennis image 1

Yang Yibin, le directeur marketing de l’événement explique que la fréquentation n’a cessé de croître depuis ces dernières années : passant de 540 000 spectateurs en 2005 à plus d’un million en 2011 (avec une augmentation des ventes de ticket de 40 % par rapport à l’année 2010).

Le China Open

L’Open de Chine est un tournoi du circuit masculin (ATP) et féminin (WTA) sur sol dur en extérieur à Pékin. L’épreuve est organisée chaque année depuis 2000 lors de la seconde quinzaine de septembre. L’épreuve devient de catégorie « Premier Mandatory » en 2009 dans le cadre de la réforme du calendrier WTA, ainsi toute joueuse dont le classement lui permet d’intégrer la compétition a l’obligation théorique de s’y présenter sous peine de sanctions financières.

Tennis image 2

L’Open de Chine reçoit de nombreuses critiques quant à son modèle de développement. Bien que ses dernières recettes aient atteint un record de 110 millions de RMB, la principale source de revenus est dite instable : en effet, 90 millions de RMB (soit plus de 80%) sont issus de sponsoring, 20 millions de RMB sont issus des ventes de billets, et zéro provenant des droits de diffusion. A l’inverse de l’Open Français : 45 % de droit de diffusion, 30 % de ventes de tickets, et 25 de sponsors, permettant un revenu de 200 millions d’euros avec un profit de 20 à 25%.

La Chine mise sur ses nouveaux talents

Le tennis chinois a été boosté par le succès croissant des dames, notamment grâce à la victoire de Li Na à Roland Garros. L’Association Chinoise de Tennis se concentre à présent sur le circuit masculin avec l’objectif de faire entrer ses joueurs dans le top 100. Pour y parvenir, elle a fait appel au Français Guillaume Peyre (ancien entraîneur de Marco Baghdatis et Richard Gasquet) pour s’occuper de la progression de l’équipe nationale chinoise et de l’équipe de Coupe Davis.

Guillaume Peyre

Selon lui, le tennis masculin a un avenir prometteur en Chine, notamment avec la progression du talentueux Zhang Ze.

Jeune joueur de 21 ans, il est l’actuel Champion de Chine et le numéro un national au classement ATP (148ème). Il est le joueur le plus prometteur pour rentrer dans le top 100. Très athlétique et grand de taille (188cm), Zhang Ze à toutes les qualités pour percer dans le tennis et entrer dans la cour des grands. Sa montée au classement va lui apporter l’expérience des grands matches qui lui fait actuellement défaut.

Zhang Ze

Un dynamisme qui plait aux entreprises

Avec un nombre de joueurs amateurs et professionnels en pleine croissance, la Chine est considérée comme l’un des pays les plus attractifs pour de nombreuses entreprises souhaitant profiter du dynamisme de ce secteur.

Focus sur l’entreprise Française Tecnifibre

Tecnifibre

Tecnifibre est une marque française spécialisée dans le matériel de tennis et de squash. Elle est aussi partenaire officiel de l’ATP World Tour et fournit les raquettes, cordages, sacs et accessoires sur les différents tournois.

La marque française a décidé de s’installer en Chine en 2011 avec l’objectif d’y suivre de près le développement du Tennis et d’y accompagner les nouveaux talents.

La Chine semble être devenu l’eldorado de tout équipementier de tennis qui se respecte : « Tout est hors normes, ici » explique Guillaume Ducruet, Responsable Sport Marketing au sein de Tecnifibre. « Dès mon premier voyage, j’ai été frappé par cette envie et cet engouement autour du tennis. On a vraiment l’impression que tout est possible, que construire de beaux clubs n’est pas un problème… Bref, que l’ensemble des acteurs ont vraiment l’intention de faire de la Chine un grand pays de tennis ! »

Ainsi la marque n’hésite pas à soutenir les futurs espoirs de l’Empire du milieu : « Si ça fonctionne déjà au niveau féminin, avec Na Li ou Jie Zheng, côté masculin, il y a tout à faire et à construire. S’associer à ce mouvement, c’est un peu s’inscrire dans l’histoire du tennis. »

Il faut préciser que Tecnifibre a un atout majeur en Chine : L’ambassadeur de la marque n’est autre que Guillaume Peyre, qui comme nous venons de le voir est l’actuel entraîneur de l’équipe nationale chinoise et de l’équipe de Coupe Davis : « Ma relation avec Tecnifibre dépasse aujourd’hui l’affectif. Tout d’abord car je crois en la qualité des produits. J’ai personnellement orienté Zhang Ze sur Tecnifibre. Il utilise une raquette performante pour son jeu, la T-fight. Ensuite car j’ai un contrat d’ambassadeur. J’essaie de contribuer au développement de Tecnifibre sur le marché chinois… »

Roland Garros in Beijing

Suite au succès de la première édition  « Roland Garros in Beijing », Pékin a vécu pour la seconde fois consécutive au rythme des Internationaux de France du 5 au 9 juin 2013.

Pour cette 2e édition, l’un des centres commerciaux les plus modernes au cœur de Pékin, « The Place », a accueilli un court de tennis en terre battue, un écran géant, un espace « partenaires », un « Village » et deux mini courts de tennis.

Roland Garros in Beijing

L’atmosphère était aux couleurs de Roland Garros, comme si une partie du stade y avait été déplacée. Les adultes ont pu s’initier à la terre battue et les plus jeunes au mini-tennis. De nombreuses autres animations étaient proposées, telles que le « Jump Tennis », le « Longines Smash Corner » ou encore le « Winners podium » sur fond photo de la remise des trophées de Roland-Garros. Enfin, l’écran géant a permis à tous d’assister aux retransmissions des matches en direct.

Cette année, l’opération a été soutenue par Longines et Peugeot, partenaires Officiels de Roland-Garros, en collaboration avec la Fédération Chinoise de Tennis.

Vidéo : Présentation de l’événement Roland Garros in Beijing :

 

Un 5ème Grand Chelem en Chine ?

La Chine est actuellement candidate à l’organisation d’un Grand Chelem. En effet, l’Open de Chine à Pékin et les Masters 1000 de Shanghai impressionnent tous les observateurs et relance le débat sur la mise en place d’un cinquième Grand Chelem en Chine.

Les infrastructures disponibles sont gigantesques et le budget pouvant être débloqué est tout aussi important. De plus, le marché chinois, avec plus d’un milliard de personnes fait de son pays un terrain idéal pour l’accueil d’un futur Grand Chelem.

L’Open de Chine qui accueille le tournoi masculin et féminin (ATP 500 et WTA Premier) se déroule en partie sur le court utilisé lors des Jeux Olympiques ayant une capacité de 10 000 places possédant un toit rétractable mais aussi d’un nouveau court de 15 000 places dont la construction à couté près de 80 millions de dollars.

Open Beijing

Le Masters 1000 quant à lui se déroule dans le plus grand complexe tennistique d’Asie, avec plus de 40 courts dont le Qi Zhong Stadium d’une capacité de 15 000 places, célèbre pour son toit en forme de fleurs de magnolia.

Master Shanghai

Pour l’instant la mise d’en place d’un nouveau Grand Chelem en Chine n’est qu’à l’état de projet et de longs débats. La Chine doit encore faire ses preuves et continuer à impressionner de part sa capacité à organiser des évènements sportifs de qualité.