Des français qui font le buzz en Chine

Des français qui font le buzz en Chine

Des français qui font le buzz en Chine

.

..

Cocorico ! Une vidéo mise sur Youku, le Youtube chinois, a fait le buzz dernièrement sur internet.  Et cette dernière a été faite par des français ! Nous allons aujourd’hui analyser ce succès du Web mais aussi cette entreprise.

.

La vidéo

.

On peut d’abord remarquer que cette fameuse vidéo est faite d’une façon de plus en plus appréciée sur le Web 2.0 en Chine, à savoir en « infographie animée ». Cela donne un côté créatif à la publicité, mais aussi une façon unique de présenter les choses, loin des formats habituels qui peuvent être austères et peu intéressants aux yeux des chinois.

Mais de quoi parle cette vidéo ? Cette dernière relate d’un nouveau type de site de vente en ligne de vin qui semble avoir du succès en Chine. En trois jours, la vidéo a été partagée des milliers de fois, le marketing viral ayant fait le reste : Plus de 30.000 personnes ont vues la vidéo. La question que l’on est en droit de se poser est donc : Pourquoi ?

C’est simple : La Chine est devenu le pays le plus populaire dans le monde du vin. L’amour des chinois pour le vin a créé une demande forte que les magasins en ligne ont su saisir. Malheureusement, la forte demande a créé une forte différence de qualité, notamment à cause du fait que les chinois n’ont pas trop de connaissances dans le vin. De ce fait, des sortes de « clubs de vins » se sont créées récemment, ce qui est très apprécié par les novices.

.

Quelle est donc cette entreprise qui a fait le buzz ?

.

.

Et c’est sur ce créneau que se base FancyCellar (www.fancycellar.com), le site/club français de vente de vin qui fait le buzz depuis trois jours désormais. Avec des promesses de bas prix et de conseils professionnels par des sommeliers, de nombreux Leaders d’Opinions sur Weibo ont partagé leurs postes :

Et ce buzz a aussi été vu sur des journaux chinois comme Sina et Sohu.

.

Les 2 créateurs de Fancy cellar

Les 2 créateurs de Fancy cellar

.

Article sur la presse Locale !

.

Fancy Cellar

Fancy Cellar semble s’être basé sur quelques points cruciaux pour la réussite de son entreprise et de son lancement. Dont, surtout, la qualité des produits. Ils sont déjà sélectionnés par des professionnels du milieu, et les clients ne se retrouvent donc pas perdus dans un vaste choix de promotions, …

Le succès fut tel que le site a crashé les 3 premiers jours.

Cela nous montre que les consommateurs de vins chinois deviennent de plus en plus attirés et qu’ils sont de plus en plus en attente de conseils professionnels dans ce fameux domaine.

Et vous, connaissez-vous d’autres entreprises françaises ayant fait le buzz en Chine ?

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

parMarketing Chine

Arrivé en Chine depuis 2007, je suis Passionné de Marketing et de la Chine. J'ai fondé mon agence de Marketing Digital en Chine, à Shanghai. La Chine représente un important marché, et Internet est un moyen très intéressant pour toucher les consommateurs ou les acheteurs chinois. Si vous souhaitez vous développer en Chine, vous pouvez me contacter par email, en précisant votre projet et vos ambitions.

10 Comments

  1. Pascal · 12 décembre 2012

    Je ne sais pas si il ont fait le buzz en Chine,
    mais je connais des français qui sont parti là-bas
    et ont ouvert un restaurant gastronomique. Au dernière
    nouvel, ils ont bien cartonné.

    Le restaurant s’appelle Paris Jie, il me semble.

    Vive entrepreneuriat français!

  2. Philippe · 13 décembre 2012

    Bravo à cette jeune équipe laissons à césar ce qui revient à césar et le vin aux français !
    Je ne manquerais pas de commander chez vous lorsque j en aurais besoin!

  3. Patrick · 13 décembre 2012

    Bonjour et bravo pour ces français qui ose s’attaquer au marché chinois, et essayer de vendre aux chinois du vin en direct sans passer par les milliers d’intermédiaires du pays.

    Votre vidéo est très bien à mon avis pour les chinois, et vous avez beaucoup de mérites !

    祝你们生意新龙 !!

    Olivier

  4. Etienne · 13 décembre 2012

    Ce site n’est il pas trop avant gardiste pour les chinois qui préféreront un site brouillon avec des méga promo?
    Petite question aux fondateurs comme ça quoi … ;)

  5. Didier · 14 décembre 2012

    Bonjour,

    je suis toujours étonné de voir cette jeunesse française qui entreprend hors de nos frontières, portant fierement notre drapeau et nos valeurs sans complexe. Il faut des gens comme vous pour notre économie , bon courage à vous les fancycellar .
    Petite question pourquoi n’ont ils pas choisit un nom français?

  6. Martin · 15 décembre 2012

    Bravo pour ces français, et espérons qu’ils nous invitent à leur soirée d’ouverture !
    ;)

  7. Marc · 16 décembre 2012

    C’est bien de faire parler de soi maintenant les cocos, mais c’est avant le nouvel an chinois qu’il faudra faire un buzz pour vendre du pinard français aux chinois.

    Sinon très bonne sélection de bouteilles, dommage que les chinois n’y connaissent rien , et dommage pour vous que je rentre en France pour Noel.

    Good luck anyway !

  8. Maggie · 16 décembre 2012

    Coucou,

    Nous sommes une société qui vend du vin , nous avons examiné pendant longtemps la question de la vente en ligne qui selon nous n’est pas pertinente pour l’instant sur le marché chinois, dominé par les taobao et les tmall, c’est bas de gamme, trop chinois et pas assez qualitatitf.

    Les consommateurs qui consomment du vin français achèteront plus dans des boutiques spécialisés, grande surface, ou encore par recommandation …

    Votre projet est pas mal mais je pense que c’est un peu trop tôt pour le marché chinois.

    Bonne chance Xiaoming , la chance sourit aux audacieux !

  9. Interview de Fancy Cellar: Le site de ventes privées du vin à Shanghai ‹Marketing en Chine · 20 décembre 2012

    [...] Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir les 2 créateurs de Fancy Cellar, ces français qui se sont lancés dans la vente de vin en ligne aux chinois sur Internet, depuis Shanghai.Ils se sont fait connaitre sur la toile en Chine … (voir ce billet ) [...]

Ajouter un commentaire