Aujourd’hui je vous propose un article qu’il faut prendre sur le ton de l’humour mais… tous ces cas, je l’ai les déjà entendu de la part de prospects qui veulent lancer une campagne de social media. J’avoue avoir exagéré le message, mais l’idée est là.

community manager Chinois

 

Je ne nommerais pas les personnes , ni les sociétés… la plupart sont prêt à écouter ce que l’on leur expose, mais une grande partie ne change pas d’avis, et  choisira une autre agence plus « conciliante », ou réalisera leur propre communication seul, (avec plus ou moins de succès)! 

 

 

15 conseils pour rater sa campagne de social média en Chine!

rater social media CHine

1/ On peut tout faire seul

Après tout sur un compte weibo, il suffit juste de poster des messages. Pas besoin de promotion, de créativité, de relaie … On internalisme tout

2/ Pas besoin d’agence, ce sera ça d’économiser

A quoi cela sert de payer les services d’une agence pour gérer notre communication sociale, j’ai mon assistante qui peut très bien faire cela. Elle va poster et gérer le compte très bien toute seule, même si elle ne l’a jamais fait et ne l’intéresse pas.

stagiaire Chinois

 

3/ Avoir des fans à tout prix

L’essentiel sur weibo c’est les fans non ? Tant que l’on a des fans, c’est que cela marche . Des faux fans sur notre compte ? Jamais de la vie, personne ne peut contrôler de toute façon. Heureusement sinon un grand nombre de grandes marques auraient des surprises sur weibo.

 

4/ Pas besoin d’avoir un weibo officiel, un compte perso ça suffit

A quoi cela sert de s’embêter avec des procédures weibo pour se faire certifier et avoir un compte société. Est ce qu’un internautes va vraiment regarder s’il y s’agit d’un compte Pro, vérifié d’un compte perso ?

 

5/ Le Design du weibo n’est pas très important

On aime l’entreprise ou pas, quelle importance va avoir le Design du Compte. Si vous croyez un instant qu’un weibonautes se fichent de l’esthétique, vous vous trompez lourdement.

 

 

6/ Le contenu le plus simple suffira

A quoi cela sert de gaspiller du budget dans du contenu de qualité, et original ? Je vous le demande ! On fait au plus simple, on recopie ou reformule de l’information qui existe déjà et puis le tour est joué. Pas besoin d’infographie, de vidéo, de photomontage ou autres contenus multimédias superflu !

 

7/ Les commentaires, on ne répond pas cela prendrait trop de temps

Si on se met à répondre à toutes les questions stupides de nos followers, on n’est pas sorti de l’auberge! On les laisse parler, demander si personne ne répond ils nous laisserons tranquille !

social chinois

8/ Pas de stratégie Sociale, l’improvisation a toujours marché

A quoi cela sert de payer une personne pour avoir une stratégie sociale, qu’est ce qu’il va bien me raconter ?

 

9/ Un stagiaire peut bien faire ça!

On prend le premier stagiaire chinois qui postule, il parle un peu anglais (ou français) et on lui donne les rênes du compte weibo ou weChat, il se démerdera. Rien de très compliqué !

 

10/ Changer d’agence le plus souvent possible !

Il faut challenger toujours challenger , c’est la règle ! Tous les 6 mois on refait une compétition.

Les agences vont en plus nous donner plein d’idées, toujours bon à prendre non. Chaque proposition, on leur vole leur idée.

 

11/ Garder la même agence !

On a une agence, on la garde ! Même si nos résultats ne sont pas super, même si nos concurrents font mieux que nous, on a l’habitude de travailler avec eux, on a nos petites habitudes. Les rapports qu’ils nous envoient sont pas mal, même si les résultats ne suivent pas, si les résultats ne suivent pas c’est pas leur faute.

En plus depuis le siège en France, ils s’en foutent de avec qui on travaille. On n’évalue surtout pas nos performances, notre hiérarchie pourrait nous venir fouiller Surtout Pas !

 

12/ La mise à jour une fois par semaine cela suffira bien !

Si on devait passer du temps à mettre à jour notre compte régulièrement, on y mettrais des heures ! résultat on poste une fois par semaine et cela nous va très bien.

 

13/ Sur notre Weibo on ne parle que de nous, la société et nos produits

Démerdez vous pour rédiger au minimum 7 posts par semaine, sur notre société et nos produits. Et si on se répète ce n’est pas grave, l’essentiel est que nos fans voient bien nos pubs et nos promotions. Non, on ne parle surtout pas d’actualité, on ne réagit surtout pas aux autres KOL, on ne poste pas d’informations autres qui pourraient intéresser notre cible !

 

14/ Pas besoin de regarder ce que fait la concurrence !

Non pas besoin, on se concentre que sur nous et nos objectifs. Si les autres font différemment c’est leur problème. Nos concurrents chinois communiquent à la chinoise, pas comme nous et les marques étrangères elles sont étrangères, elles ne communiquent pas comme nous. On est unique de tout façon, pas besoin de veille !

 

15/ Inutile d’aider trop les agences

On externalise tout, personne en interne se charge de donner des informations sur la marque, on ne perd pas de temps avec un brief, après tout c’est le travail de l’agence d’écrire un brief. Après, ils n’ont qu’a se débrouiller avec les informations qu’ils trouvent sur le net, on a une page facebook, des communiqués de presse,  il suffit juste de recopier/traduire, même pas besoin d’adapter le message aux chinois. Si on paye une agence, c’est pour qu’ils fassent leur boulot, et que l’on n’est rien à faire.

Faut pas pousser Mémé dans les orties et pas se laisser faire !

 

Le petit « Bonus » : « On va utiliser Facebook pour toucher le marché chinois »

On sait que facebook ou twitter sont bloqués en Chine, mais pour nous c’est plus pratique, et puis on a lu un rapport qui disait que les cadres et leaders d’opinion en Chine parlaient anglais et utilisaient Facebook.

Monsieur VEROT, vous devez savoir qu’il y a 70 millions de chinois sur Facebook !

 

Sur ce… je vous laisse et espère que ce poste aura le mérite de vous avoir bien fait sourire !

reseau sociaux chine

Le mot de la fin, c’est pour réussir une campagne de social média en Chine, c’est plutôt ces conseils qu’il faut suivre !

 

 

Olivier VEROT

Marketing Chine