La distribution dans le secteur du prêt à porter est très développé en Chine mais reste très compliquée (voir opaque).

 

Et on doit être connu avant de faire des affaires avec. Il y a des règles strictes qui ne peuvent pas être contournées. Voici ce que vous devez savoir sur les distributeurs de la mode en Chine.

Cet article est réservé pour les marques secondaires pas pour les marques leader qui ont le financement pour s’autofinancer leur propre circuit de distribution.

 

Ils ont des exigences envers les marques

Les distributeurs de fashion chinois ne feront pas faire des affaires avec un fournisseur inconnu. Ils veulent des produits qui sont déjà célèbres. Ils veulent également que la société ait une bonne e-réputation: le peuple chinois recherche des informations sur les marques, produits, etc à chaque fois qu’ils veulent acheter quelque chose sur Internet. Ils recherchent les avis de consommateurs sur les produits qu’ils sont sur le point d’acheter sur Internet et en particulier sur les médias sociaux. C’est pourquoi les marques de mode doivent être sur ces médias sociaux. Si une marque n’est pas sur Internet ou n’a pas une bonne e-réputation, ils n’achèteront pas leurs produits. C’est pourquoi il est si important d’avoir une bonne e-réputation en faisant des affaires avec les distributeurs de la mode en Chine. Les distributeurs en Chine ont beaucoup de demande pour leurs fournisseurs. La marque doit avoir un bon positionnement, il doit offrir des produits de qualité et un bon emballage. Les produits doivent être commodes pour le peuple chinois: en effet, beaucoup de produits ne plairont pas aux chinois simplement parce qu’ils plaisent aux consommateurs d’autres endroits du monde. Les produits doivent être adaptés à ses clients, et c’est très important en Chine, où les Chinois ont beaucoup de coutumes et exigences qui ne sont pas vus dans tous les pays occidentaux, par exemple.

 Fashion China

Ils n’investiront pas dans la marque de leurs fournisseurs

Les distributeurs ont pour but de distribuer des produits, pas pour investir dans les produits de leurs fournisseurs. Si certaines marques Occidentales investissent, les Chinois ne le feront jamais. Ils sont là pour faire des affaires uniquement, donc ils vont distribuer des produits, mais c’est tout, quoi quel que soit le discours qu’ils pourront avoir. Si la marque du fournisseur ne part pas, ils vont tout simplement cesser de faire de travailler avec et en chercher une autre. Ils vont trouver un autre fournisseur ou une autre marque, logique, ils sont là pour faire des profits en faisant leur travail, vendre les produits. Ils ne risqueront rien en investissant sur une marque.

Si la marque est dans une mauvaise position, a une mauvaise réputation le distributeur arrêtera de l’exploiter. Ils sont à la recherche d’affaires faciles où ils ont juste à bien faire ce qu’ils ont à faire. Les marques de mode qui veulent faire des affaires avec les distributeurs doivent être déjà bonnes, le distributeur n’a pas à les aider à être connues ou bien à s’implanter en Chine.

Leur devoir est de distribuer des produits, et ils ne peuvent pas les distribuer s’ils ne sont pas connus. Un gros distributeur connait des réseaux de petits distributeurs , qui vendront directement la marque dans des points de ventes, online ou dans des cercles privés.

mode Chinoise

Ces revendeurs ont une bonne connaissance terrain, mais n’ont pas de connaissances pour développer le marketing ou pour booster le branding des marques, les marques doivent faire en sorte d’avoir une solide stratégie de marketing avant d’aller en Chine.

  • Une marque se doit d’avoir une très bonne réputation.
  • Une marque doit avoir un premier succès en Chine.
  • Une marque se doit d’avoir une notoriété.
  • Une marque doit avoir un positionnement clair et cohérent sur le marché chinois.

 

Hermès est une marque très populaire, ces 3 dernières années en Chine, leur positionnement est clair et différent des autres marques de Luxe. Le coté exclusif, plait aux plus riches. Leurs produits uniques séduit cette cible. Leur communication auprès des stars, dans les événements les plus VIP, leurs points de vente sont uniques. cette marque est connue et reconnue par les experts Fashion, Luxe et jet Set…


Hermes  chine

 

Accessoires de mode, Prêt à porter, le Luxe tant d’opportunités.

Ce marché est vaste… avec un chiffre d’affaires en progression de 10 % en 2013 et un marché estimé à 11,8 milliards de dollars d’ici à 2016 (source PricewaterhouseCoopers )  . la locomotive de la consommation et de la distribution siffle en Asie-Pacifique. La Chine est un pays émergent, ce qui signifie que beaucoup de chinois aisés peuvent maintenant se permettre des choses qu’ils ne pouvaient pas auparavant. La classe moyenne supérieure est en croissance, ce qui fait que les gens veulent avoir accès à des marques haut de gamme.
La croissance exponentielle du géant chinois devrait ainsi lui permettre de prendre dès 2016 la première place du marché mondial de la distribution, notamment grâce à l’essor de la classe moyenne aisée. Les distributeurs ne se concentrent plus seulement sur les villes de 1er et de 2nd rangs, mais attaquent également leur développement dans les villes de 3e et 4e rangs au regard du potentiel que ces villes aux marchés non exploités.
Le Boston Consulting Group estimait que d’ici à 2020, la classe riche chinoise ferait plus que doubler (280 millions de personnes) et assurerait 75 % de la croissance des achats de produits de luxe dans l’empire du milieu. Ces personnes aisés, soumis à une forte pression sociale pour « affirmer leur statut », sont désireux d’être « au top des tendances » et développent des goûts de luxe de plus en plus sophistiqués afin de se démarquer. Les catégories de produits qui devraient particulièrement bénéficier de ce phénomène sont le luxe, le prêt à porter, l’automobile et les cosmétiques.

 

Sur ce dernier segment, la France a une très bonne image. En savoir plus sur lemonde

Mode photo Chinoise

Les marques dans l’habillement et le Luxe ont beaucoup d’opportunités en Chine, et c’est pourquoi il est important d’avoir une présence sur place. Si une société n’a pas la puissance financière pour s’implanter avec ses propres magasins, ils doivent impérativement trouver un distributeur, et travailler en partenariat.

 

Les distributeurs ne communiquent pas beaucoup

distribibuteur fashionCela peut être surprenant, mais les distributeurs chinois ne communiquent pas beaucoup avec leur fournisseur. Si quelque chose est mauvais, ils ne diront pas forcément à leur fournisseur (et ils ne diront pas si tout se passe bien) , c’est culturel.  Et enfin, ils ne sont pas friands de rapports, de feedback, problème de langages de communication, de faire remonter les problèmes.

c’est pourquoi les marques elles-mêmes se doivent de demander des évaluations aussi souvent qu’elles pensent que c’est nécessaire, et d’installer un système de Control, d’amélioration. Parce qu’ils pensent à leurs bénéfices avant tout, si quelque chose est mal, les distributeurs ne le prendront pas pour eux, mais ne le diront pas à leur fournisseur.

 

 

Pour plus d’information sur la mode en Chine :

 

Marketing Chine