Le plus grand centre duty free au monde pour garder les acheteurs de luxe chinois en Chine

Le nouveau centre commercial Haitang Bay est le plus grand centre commercial duty-free du monde. (Xinhua)
C’est le moment que tous les acheteurs malins de la Chine attendaient: le plus grand centre commercial duty-free du monde est maintenant ouvert.
Avec tout le faste nécessaire, la Chine Duty Free (CDF) a célébré l’ouverture de son énorme centre commercial de Haitang Bay

C’est 72 000 mètres carrés aujourd’hui dans la province insulaire de Hainan. Quelques-uns des 300 marques disponibles dans le havre des produits détaxés comprennent Burberry, Chanel, Dior et, tandis que certains, comme Louis Vuitton et Prada attendent la période de voyage de la Fête du Printemps avant d’ouvrir.
Xinhua indique que le centre commercial remplacera un petit centre du même type situé dans le centre-ville de Sanya, ouvert grâce au programme pilote de Hainan.

Un centre bénéficiant du soutien gouvernementale

C’est un centre qui bénéficie des avantages suivants :
China International Service Group Voyage (CITS) a investi 5 milliards de yuans (environ 814 millions de dollars) dans le centre, qui est exploité par la Chine Duty Free Group commandé par le CITS.
Le Conseil d’Etat, le cabinet de la Chine, a donné à Hainan l’autorisation d’exécuter un programme de produits détaxés, à l’essai en Avril 2011 afin de promouvoir l’île comme une destination touristique internationale de classe mondiale d’ici à 2020.
De 2011 à 2013, Hainan a connu une augmentation annuelle en moyenne de 15 pour cent de son chiffre d’affaires du tourisme, avec des ventes détaxées en mer représentant 10 pour cent du chiffre d’affaires total.
Les chiffres des douanes locales montrent qu’à la mi-Août, le chiffre d’affaires dans deux magasins DFS de Hainan a dépassé 9,2 milliards de yuans.
Hainan-duty-free

Qui sont les cibles ?

Ce nouveau centre commercial très attendu fait parti d’un pari pour garder les acheteurs chinois à l’intérieur du pays alors qu’un nombre croissant d’entre eux préfère aller à l’étranger pour éviter de payer des produits très chers à cause des taxes. Bien qu’il n’y ait que peu de chances que ces mesures affectent les chinois les plus riches, il en va autrement pour les classes moyennes.

Ce sont des classes émergente qui, tout en étant très attirées par le luxe et les produits de marques font encore très attention au prix. Par conséquent un centre aussi grand à de très forte chance de retenir une bonne part d’entre eux. C’est là-dessus que comptent les initiateurs du programme.

Stratégie digitale pour une bonne stratégie commerciale.

Une stratégie digital a aussi été mise en place de façon à pouvoir attirer le maximum de client potentiel :

E-réputation :

baidu

 

De façon à avoir le maximum de visibilité concernant le duty free, il a fallu bien se positionner sur différents mots-clés en faisant du référencement naturel ou SEO sur le moteur de recherche le plus influent en Chine, Baidu

Quelques mots clés :

免税店 : mian shui dian : duty free shop  2ème, 3 heures après le lancement de la news sur internet

免税 : mian shui duty-free : on retrouve le géant du duty free

2éme position juste en dessous de Baidu Baike qui propose la définition de ce qu’est le duty free et de ses règles , ensuite en

  • 6ème
  • 7ème : A cet endroit non pas un mais trois articles de presse parlent de ce nouveau magasin
  • 3ème résultat, encore Sanya, le site officiel cette fois ci
  • 10ème position

Rien n’a donc été laissé au hasard concernant la partie SEO. Voyons maintenant un peu la partie réseaux sociaux avec Weibo :

Weibo

weibosanya

Vous pouvez voir un compte weibo comportant déjà 47937 fans, avec du contenu vidéo et des photos présentant le magasin. Lorsque vous décidez de suivre le weibo du Sanya duty free un message privé vous accueil :

Automatic reply

Ce genre de chose plaît aux consommateurs chinois qui aiment les services personnalisés

Weixin :

Grâce à des codes QR vous avez la possibilité d’accéder au compte officiel du magasin pour recevoir les dernières informations sur le magasin, les dernières promotions et les dates d’ouvertures des magasins qui ne sont toujours pas ouvert.

Ensuite, vous pouvez voir différentes méthodes pour contacter des personnes susceptibles d’aider, un autre point important pour les acheteurs chinois qui aiment beaucoup appeler et discuter avec les vendeurs et les centres d’appels adéquat pour obtenir plus d’information, des services supplémentaires, voire même des réductions.

Weixin sanya

Enfin, vous avez en dessous des remarques et commentaires d’utilisateurs qui évaluent et commentent le magasin. Comme par hasard les premiers sont tous positifs avec des évaluations entre 3 et 4 points…

C’est très certainement de la gestion de commentaire afin de profiter du goût des chinois pour les commentaires et l’expérience de leurs pairs.

Ces commentaires bénéficient, en général, d’un plus grand capital confiance que les sites officiels puisque ce sont des commentaires « supposés » avoir été écrits par d’autres utilisateurs.

Conclusion :

On peut dire que les initiateurs de ce programme n’ont pas choisi de laisser le hasard décider si oui ou non cette ouverture allait être un succès.

Ils se sont aussi assurés que cet événement avait une visibilité maximum, s’intégrant naturellement dans les habitudes de son segment cible : les jeunes acheteurs de luxe qui veulent acheter mais restent tout de même attentif au prix. Le gouvernement chinois va t-il réussir à garder les acheteurs du luxe en Chine? Il n’y a qu’une chose à faire : attendre.

Pourtant une chose est sûre : les choses se présentent bien.

Sources :