Le miel en Chine, est tellement devenu un aliment de première nécessité que si vous faites vos courses dans un supermarché vous le trouverez plus facilement que le sucre. En effet, avec une population de plus d’un milliard 379 habitants la consommation dépasse  300 000 tonnes par an, soit trois fois le volume exporté, l’Empire du Milieu est le premier consommateur mondial de l’extrait de ruche.

Marketing c'est aussi une Agence

Nous sommes l'agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..

Contactez Nous

La Chine: le premier consommateur mondial de miel

En tant que le premier producteur mondial, la production est exportée vers l’Europe, quelques pays d’Asie comme l’exemple du Japon ou encore les États-Unis. C’est le fournisseur Européen officiel, à des pays importateurs comme l’Espagne, l’Allemagne le Royaume Unis. En effet , la source du miel chinois, provient de petits apiculteurs de la région du Qinghai en Chine ,plus exactement au nord-ouest du pays, un produit qui attire le doute puisqu’il a de fortes chances d’être contrefait, ce qui pousse à modifier le marché du miel en Asie-Pacifique.

La contrefaçon répétitive de miel nuit aux producteurs chinois

Rares sont les fois où il s’agit de vrai miel en Chine, des laboratoires aux États-Unis ont commencé à vérifier l’origine du miel et ses composantes pour pouvoir le certifier et donc sélectionner le meilleur miel pour le consommateur.

Le miel chinois est généralement  étiqueté « made in Thaïland », Philippines ou encore Russie, et plus récemment de Vietnam. Et donc comme on blanchirai de l’argent et bien en Chine on blanchit du miel  ! Le miel issu de ce pays est donc chassé du marché européen, à partir de 2002 et définitivement en 2011, vu qu’il contenait des produits chimiques et des conservateurs qui le rendaient dangereux pour la santé.

La contrefaçon du miel touche aussi le consommateur chinois, qui utilise ce nectar pour cuisiner, c’est un aliment essentiel pour la population, elle s’en sert aussi pour se soigner, vu que c’est un antibactérien et un cicatrisant, et aide aussi  à combattre les maux de gorge la toux ou encore l’insomnie.

 

Voici un miel dont les chinois font confiance, un miel importé de Nouvel-Zélande. Bonne nouvelle pour la Chine mais pas pour le pays exportateur puisque qu’il doit supporter une demande démesurée par rapport à la production, bref, la demande dépasse largement l’offre en Chine. Une consommation qui a des conséquences sur l’industrie du miel à l’étranger, et surtout celle de Nouvelle-Zélande. Le pays a une production faible par rapport à la demande des consommateurs chinois. Pendant l’année de 2016, les exportations du produit ont dépassé  24 millions de dollars. Et ont atteint 3,5 millions de dollars en Australie, et environ 1,2 million de dollars aux Etats-Unis.

Face à cette faille du marché les apiculteurs, producteurs et distributeurs chinois se retrouvent avec du miel contrefait entre les mains, ils doivent donc revoir la qualité du miel qu’ils mettent en vente et revoir leur stratégies marketing pour pouvoir répondre à une demande de plus en plus croissante, face à des consommateurs exigeants et qui surtout se soucient davantage de leur santé.

Là où le marketing digital peut vous aider

 

Pour atteindre la clientèle chinoise, il est important d’assurer une présence sur les réseaux sociaux chinois du moment. Notre agence Marketing Chine développe une stratégie  pour valoriser vos produits :

Créer un site web officiel en mandarin

Il est essentiel d’avoir un site web officiel en mandarin pour se faire connaître du public chinois. En effet, nombreux sont les consommateur chinois à ne pas vraiment parler anglais, il faut donc communiquer dans leur langue.

De plus, le premier moteur de recherche en Chine n’est pas Google. Les internautes chinois utilisent leur propre moteur de recherche qui est Baidu pour 82% de leurs recherches. Or, Baidu relègue en arrière les sites webs non traduits en mandarin. Pour s’assurer un référencement optimal sur Baidu, la traduction de votre site web en mandarin est la clé.

Être actif sur les réseaux sociaux chinois

Avec son milliard de comptes utilisateurs actifs, Wechat est le premier réseau social chinois du moment. L’application mobile s’est développé jusqu’à livrer une féroce compétition à Alipay concernant les facilités de paiement mobile. Les deux applications sont désormais couramment utilisées par les consommateurs chinois. Si vous souhaitez attirer une clientele chinoise vers votre boutique, nul doute que faciliter les moyens de paiement en mettant en place ces deux systèmes vous fera gagner des points.

L’utilité de Wechat va encore au-delà : vous pouvez créer un compte officiel pour permettre aux consommateurs abonnés de suivre vos offres, s’informer ou payer directement via votre compte.

Les consommateurs chinois recherchent leurs informations de produits et services en amont sur les forums de  comme zhihu, Douban, ..etc. Ils liront attentivement les commentaires des autres internautes pour fixer leur choix. Etre présent sur ces plateformes vous permet de renverser la balance et d’amener les discussions en votre faveur, en faisant indirectement la publicité de vos activités.

Veiller sur sa e-réputation

Votre réputation online est essentielle pour rassurer votre clientèle. Le premier réflexe des internautes chinois sera de chercher des informations sur votre compte, c’est pourquoi vous devez soigner votre image sur le net et maîtriser la divulgation des avis négatifs, notamment en répondant cordialement et professionnellement aux commentaires dégradants sur votre activité.

Integrer les plateformes de E-commerce en Chine

Avec le deploiement massif des nouvelles technologies en Chine, les Consommateurs Chinois actuels ont grandi avec Internet. Par conséquent, ils connaissent très bien la sphère du e-commerce et sont très influencés par les réseaux sociaux et d’autres canaux complementaires.

Ils se sentent à l’aise avec l’idée d’acheter des produits en ligne parce que les achats online sont enchâssés dans leurs habitudes. Le E-commerce représente une part importante de la vie des consommateurs Chinois. C’est pourquoi, même si vous décidez d’ouvrir un magasin offline, vous devez être aussi présent online, ce qui implique entre autre la création d’ un site Web et d’ un compte officiel sur wechat. Il est fortement recommandé de travailler avec Tmall, JD.com, Taobao parce que les Chinois y passent beaucoup de temps.

Tmall est la première plateforme e-commerce en Chine. La deuxième est JD.com. A eux deux ils contrôlent la majeure partie du trafic de vente online. Vouloir miser sur la vente de vos produits uniquement à travers votre propre site peut donc être un pari risqué. Car ces deux plateformes sont si grandes qu’elles risqueraient de vous faire beaucoup d’ombre.

VOUS SOUHAITEZ EXPORTER EN CHINE, ET SOUHAITEZ ÉCHANGER AVEC NOS CONSULTANTS.

N’hésitez pas à nous contacter.

On vous enverra nos études de cas, et verront avec vous les meilleures Solutions.