Une application pour lutter contre les kidnappings en Chine

Chaque année en Chine, plus de 20 000 enfants disparaissent, souvent kidnappés. Ces enfants sont ensuite voués à la prostitution, la mendicité, l’esclavage ou simplement abandonnés bien loin de leur domicile familial. Perdus au milieu de plus de 1.4 milliards de chinois, les parents victimes de ces kidnappings ne retrouvent jamais leur enfant. Une application aussi géniale qu’utile propose un premier système de pistage, où chacun peut contribuer aux retrouvailles des familles.

.

Baby Back Home en théorie

L’application Baby Back Home est une application chinoise luttant activement contre les disparitions et kidnappings d’enfants. Afin d’accroître sa visibilité sur l’ensemble du territoire chinois, l’application a fait appel à l’agence de publicité américaine JWT.

Cette agence a mis au point un concept créatif et inédit afin de sensibiliser les chinois à cette cause. Le principe ? Les chinois étant interconnectés et souvent accros à leurs Smartphones, l’agence JWT a choisi d’utiliser la réalité augmentée pour retrouver les enfants kidnappés.

.

Baby Back Home en pratique

Une statue criante de réalisme a été conçue par l’agence JWT. Cette sculpture blanche représente un couple de parents désespérés, venant d’apprendre que leur enfant a disparu. Afin de sensibiliser un maximum de chinois, les expressions des visages de cette statue, plus vrais que nature, retranscrivent la peine et la tristesse à la perfection. De plus et par effet d’optique, on peut imaginer comme un enfant entre les deux parents.

.

.

Cette sculpture a été ensuite disposée dans différents lieux publics en Chine où les familles se rendent souvent. Pour que la statue prenne tout son sens, il faut la scanner avec l’application Smartphone de Baby Back Home. Quelques secondes plus tard, on voit apparaître un enfant entre les deux parents. Ces enfants pixellisés en scannant leur visage grâce à la réalité augmentée sont de vrais enfants disparus. Ainsi, lorsqu’un individu aura l’impression de reconnaître un enfant kidnappé au détour d’une rue ou en train de mendier, il pourra le prendre en photo et la transférer à l’application de Baby Back Home. Si la photo correspond avec un des visages d’enfants disparus enregistrés dans la base de données de l’association, elle est directement envoyée aux parents de l’enfant.

En seulement une semaine, 2 enfants kidnappés ont été rendus à leur famille et l’application a déjà été téléchargée plus de 20 000 fois. Cela représente plus de 20 000 chercheurs volontaires qui contribuent à retrouver les enfants kidnappés.

Voir également la vidéo de présentation :

Découvrez également d’autres publicités –  chinoises

.

 Olivier

Marketing Chine