En mars 2019, des révoltes ont été déclenchées par des salariés des géants de l’écosystème digital Chinois Alibaba, Huawei, Tencent. En cause? Les rythmes effrénés imposée par les entreprises à leurs employés tout au long de l’année.

996: un modèle de travail

Le rythme 996 stipule que les employés doivent travailler de 9 heures à 21 heures 6 jours sur 7, principamelent dans les startups S’il y a plusieurs années de cela, les employés chinois contestaient les conditions de travail dans les usines de production; ce sont aujourd’hui les entreprises qui font la visibilité internationale de la Chine qui sont remises en cause.

996, un rythme de travail empêchant les employés de s’épanouir en dehors de leur travail et qui créer également une tendance de « présentéisme » (rester au bureau même lorsque l’on a pas de travail).

 

 

L’origine du conflit?

Si ce débat a pris une ampleur internationale, il est apparu de manière anecdotique lors du lancement d’un projet en ligne nommé « 996.icu » par des développeurs web chinois. Ces employés d’entreprise Tech dialoguaient via la plateforme Github et un commentaire est apparu blaguant du fait «  de tels horaire pourrait faire atterrir un employé dans une unité de soins intensifs ». La discussion a pris de l’ampleur, engageant de nombreux développeurs et employés de plus d’une centaine d’entreprises chinoises: partage d’anecdotes, publication de preuve d’heures supplémentaires non payées et pourtant trop souvent encouragées par les employeurs et managers des équipes chinoises.

 

 

Pour ou contre?

Ce débat a bien évidemment amené les personnalités populaire à se prononcer. Jack Ma, billionaire chinois à la tête du géant Alibaba a défrayé les chroniques en déclarant que ce système était une bénédiction pour la Chine. Il ajoute également « Comment souhaitez-vous atteindre la réussite sans faire des efforts supplémentaires? «  et aux potentiels candidats au titre d’employés chez Alibaba « Pourquoi se donner la peine de postuler? Nous ne manquons pas de ceux qui travaillent huit heures confortablement ». Le message est clair pour le CEO d’Alibaba, le système 996 est un système important pour les entreprises et quiconque souhaite se réaliser en tant qu’employé. Fin 2017, il a été révélé que Jack Ma était membre du Parti communiste Chinois et porteur de la carte membre du parti, ajouté à cette information, l’homme le plus riche de Chine aurait activement contribué à la politique d’ouverture de la Chine de Deng Xiaoping.

Si des associations et des leaders entrepreneurs américains défendent les droits des travailleurs des entreprises chinoises, le marché du travail étant de plus en plus instable, les CEO de ses entreprises possèdent un moyen de pression important sur leurs équipes. Un employé non satisfait de son travail et dont la productivité n’est pas significative peut aisément être remplacé.

 

Jack Ma au World Economic Forum

Conclusion

Le 996 a longtemps été un modèle de travail dont les occidentaux voulaient s’inspirer pour optimiser les performances de leurs équipes et des employés. Malheureusement, ce système semble commencer à perdre pieds. Si la Chine voulaient performer au mieux pour réussir à rattraper son retard, il semblerait que les employés ne veulent plus se soumettre à des rythmes aussi intenses. 70% des jeunes de 20 à 30 ans possèdent des problèmes de santé lié à leur sur-activité et leur fatigue.

Malheureusement, ce système risque de perdurer, en effet, le ralentissement économique chinois et la saturation du marché du travail rend les opportunités de plus en plus rares pour les jeunes chinois. La peur de ne pas retrouver un travail est souvent bien plus forte que le stress généré par le 996.

 

 

 

À lire également: