Plus de 100 villes chinoises ont adopté le système d’évaluation de la santé par code QR développé par la plateforme de paiement mobile Alipay, une version d’une application qui devrait être déployée dans tout le pays la semaine prochaine.

 

Pourquoi c’est important

  • Le système du code de la santé est la réponse rapide que le gouvernement cherchait à apporter pour aider à contenir la propagation de l’épidémie de Covid-19, même si certaines lacunes subsistent.
  • Le système permet au gouvernement de suivre les personnes à risque et de surveiller de près tous les autres lorsque les entreprises reprennent leurs activités.

Le système permettra également une plus grande mobilité.

Certaines villes ont été fermées au cours du dernier mois, interdisant l’accès aux visiteurs ou même aux résidents sans les documents nécessaires.

Beaucoup ont imposé des mesures telles que des restrictions de voyage.

Dans tout le pays, des travailleurs se sont retrouvés bloqués dans leur ville d’origine, incapables de retourner au travail.

Comment cela fonctionne ?

La plateforme, dont les versions sont développées par Alipay, Tencent et d’autres sociétés de technologie, produit des codes QR colorés basés sur les réponses des utilisateurs aux questions sur les voyages au cours des 14 derniers jours, et sur le fait que l’individu a voyagé dans des zones infectées par le virus ou a été en contact avec des cas infectés.

Pour déterminer les contacts avec les personnes infectées, le gouvernement a lancé il y a deux semaines une application qui permet aux personnes de vérifier si elles ont été à proximité d’un cas infecté.

Toutefois, les paramètres utilisés pour définir la « proximité » ne sont pas clairs.

  • Pour s’inscrire, les personnes fournissent leur nom, leur numéro d’identification, leur numéro de téléphone et répondent à une série de questions, notamment sur leur santé physique et leurs antécédents de voyage.
  • Les données publiques sont utilisées pour vérifier les informations déclarées par les personnes elles-mêmes.
  • Les résidents peuvent désormais afficher les codes QR aux points de contrôle des communautés ou des autoroutes.

Hangzhou, la capitale de la province du Zhejiang, a été la première à adopter le système des codes QR le 11 février.

Selon Ant Financial, 15 millions de personnes se sont enregistrées avec le système dans le seul Zhejiang.

La province du Sichuan a officiellement adopté le système mardi.

La municipalité de Chongqing a lancé le système d’évaluation de la santé mercredi avec l’aide d’Alipay et Tencent, selon une annonce du gouvernement.

Contexte :

Alipay a déclaré qu’elle accélérait le développement du système de code de la santé à temps pour son lancement la semaine prochaine.

  • Le système génère un code vert, jaune ou rouge basé sur les réponses à quelques questions de base.
  •  Les personnes ayant un code vert sont autorisées à se déplacer librement dans la ville, les codes jaunes nécessitent une quarantaine de sept jours, et les rouges une quarantaine de 14 jours.
  • Les codes jaune et rouge peuvent être convertis en vert après que les personnes ont terminé leur période de quarantaine avec un contrôle quotidien sur l’application.

Tencent, le propriétaire de WeChat, a également mis en place un système de code sanitaire similaire, actuellement utilisé à Shenzhen, qui sera bientôt adopté par d’autres villes du sud de la province de Guangdong.