La Chine est connue pour briller dans certaines catégories sportives comme le tennis de table ou la gymnastique… mais certainement pas dans le football.

Mais cela est sur le point de changer :

En effet lors de la dernière réunion du Conseil d’État chinois, les autorités ont décidé de faire la part belle à l’enseignement du football pour servir leur ambition de faire partie de l’élite mondiale du football.

défaite football chine

Le passé peu glorieux du football chinois

Un objectif qui sera compliqué à atteindre si l’on considère le fait que le pays n’a pas participé à la coupe du monde depuis 2002 où la Chine avait d’ailleurs subi un cuisant échec dès la première étape de la compétition. Le mois dernier le pays a d’ailleurs péniblement atteint le match nul contre le Honduras après s’être fait écraser par le Japon avec un score de 6 à 0.

Promouvoir le football pour préparer un avenir brillant

Les autorités chinoises ont donc dévoilé leur plan d’attaque lors de la dernière réunion du Conseil d’Etat chinois. Le gouvernement a chargé le ministère de l’Éducation nationale de promouvoir le football auprès des jeunes écoliers chinois. Celui-ci a donc révisé les programmes d’éducation sportive des écoles primaires et secondaires chinoises afin d’y mettre en place des cours de football obligatoires.

D’ici la fin 2015, 6000 entraîneurs de football devraient être disponibles pour former les jeunes chinois au sein des écoles. Les étudiants pourront également choisir cette spécialité plus facilement avec l’ouverture de 15 000 écoles supplémentaires spécialisées dans l’enseignement du football d’ici 2017, en plus des 5000 écoles existantes. Les jeunes chinois seront également évalués sur leur niveau de football durant leurs études comme pour toute autre matière. Ceux qui choisiront de se spécialiser en football, pourront continuer leurs études jusqu’au plus haut niveau grâce aux 200 équipes universitaires qui les y attendent.

foot chinois honduras

La Chine compte donc sur la promotion massive du football auprès de ses jeunes afin de dénicher des futurs talents locaux. Une étape décisive dans l’ascension du foot chinois qui occupe pour le moment le 99ème rang mondial en termes de football selon le classement de la Fifa. Le vice-Premier ministre Liu Yandong a d’ailleurs déclaré que le développement du football dans les écoles chinoises était la base à mettre en place pour que la Chine puisse enfin accéder au niveau de football dont elle rêve.
Pour en savoir plus:

China Daily

Le grand espoir du football chinois

Actualités du football en Chine