Certaines entreprises font parfois de grossières erreurs de parcours.

C’est le cas de l’entreprise chinoise Luckin Coffee, le concurrent direct de Starbucks

Luckin Coffee, le principal rival de Starbucks en Chine, a présenté ses excuses après avoir révélé qu’un de ses dirigeants pourrait avoir falsifié le chiffre des ventes à hauteur de 2,2 milliards de yuans (310 millions de dollars) en 2019.

  • Histoire de Luckin Coffee
  • Que s’est-il passé ?

 

II. Histoire de Luckin Coffee

Lancée en 2017, la chaîne chinoise de cafés a fait des débuts remarquables au moment de son introduction à Wall Street en mai 2019, levant 561 millions de dollars.

Ses actions avaient grimpé en flèche de plus de 50% au cours des premiers échanges.

La start-up s’était donné pour objectif de détrôner Starbucks en Chine en poursuivant une stratégie de croissance agressive, attirant des clients grâce à des applications privilégiant la vente à emporter et les livraisons et à de généreux bons de réduction.

Fin 2019, avec 4.500 points de vente en Chine continentale, la chaîne de Xiamen avait déjà dépassé les 4.300 établissements de Starbucks et les investisseurs vantaient son potentiel à s’internationaliser.

 

II. Que s’est-il passé ?

Les Jeux olympiques ont peut-être été retardés, mais nous devons quand même voir un plongeon pour la médaille d’or : Le café Luckin a chuté de 75 % en une seule journée de négociation, car on a appris que près de la moitié de ses ventes étaient fictives.

L’entreprise prétend enquêter sur un stratagème de falsification des données de vente perpétré par le directeur de l’exploitation de la société, entre autres.

Son ancien directeur général, Liu Jian, et plusieurs de ses collaborateurs ont été suspendus dans l’attente d’une enquête interne, a fait savoir cette société chinoise  dans une déclaration à la Commission américaine des opérations de Bourse.

« La société se réserve le droit de prendre des mesures légales contre les personnes soupçonnées, elle ne les protégera pas et ne sera pas indulgente », a déclaré Luckin Coffee dimanche sur le réseau social Weibo.

L’entreprise a précisé que la fraude s’étendait du deuxième au quatrième trimestre.

Elle représente près de la moitié du chiffre d’affaires 2019 estimé, 732 millions de dollars, alors qu’elle n’a pas encore publié ses résultats du quatrième trimestre.

Après cette annonce qui a fait l’effet d’une bombe, les actions de la société cotée au Nasdaq à New York ont chuté de plus de 70%.

La société de vente à découvert Muddy Waters Research avait émis des doutes sur l’exactitude des transactions financières du troisième trimestre de Luckin Coffee dans un rapport publié plus tôt cette année.

L’entreprise semble prête à sortir comme elle est entrée, dans un bain de café gratuit.

Les clients affluent dans ses magasins pour encaisser des coupons.

Sur l’internet chinois, des commentateurs ont déjà écrit une épitaphe probable : « Hey Wall Street, merci pour le café gratuit !

 

En résumé

Luckin est le cas de fraude le plus spectaculaire que nous ayons vu depuis un certain temps – et pas si surprenant que cela, venant d’une entreprise qui a depuis longtemps des signes avant-coureurs.

Il s’agit probablement d’un récit édifiant, mais vous pouvez choisir la morale qui vous convient.

 

Lire aussi :

  1. Les distributeurs de Café en Chine
  2. le café en Chine 
  3. Les investisseurs chinois